#2 défi antigaspi / Comment Planifier Ses Menus de la Semaine. –
19271
post-template-default,single,single-post,postid-19271,single-format-image,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

09 Nov #2 défi antigaspi / Comment Planifier Ses Menus de la Semaine.

Bonjour petite fraise des bois ! Aujourd’hui, on va discuter de la douce tâche de planifier ses menus. Petite question : tu t’es déjà retrouvée avec la fâcheuse impression de n’avoir plus rien à manger ? non ? Quand tu rentres des courses, tu te rend compte de temps en temps que tu as acheté pour un peloton de soldat ? Si tu es en train de hocher la tête, c’est que cet article est fait pour toi ! Je te racontes donc ma petite méthode pour m’organiser au quotidien pour les repas.

Ma méthode pour planifier ses menus peut marcher pour toi ?

Avant de démarrer, je voulais simplement te dire que cet article te présente ce qui marche pour moi. Mais le plus important c’est que tu trouver un truc qui te convienne à toi, tes envies, et tes courses ! Si je n’ai qu’un conseil à te donner ce serait : « ne te lances pas dans un truc foireux parce que ça a l’air sympa »!   Aucune recette magique n’existe. En fait, ce qui marche, c’est ce qui te plaît, et ne te prend pas la tête entre trois exercice de pilat !

Ma méthode simple pour organiser les menus de la semaine. Petite astuces pour filles pressées.

mes petits objectifs

Petit exemple appliqué, l’important pour moi, c’est de :  gérer mon temps, mon budget, les quantités de nourriture que je range dans ma cuisine. Je m’explique deux secondes sur ces choix qui peuvent paraître bateau. Il faut savoir que :

1/ Je ne cuisine pas tous les jours. Je réchauffe les plats que j’ai préparé pendant mes deux ou trois sessions meal prep.

2/ Je ne mange pas chez moi à tous les repas, et l’amoureux non plus. Au gré des envies et de notre vie sociale, on peut vite passer de zéro à cinq à la maison quelque soit les jours de la semaine. Un soir par ci, un midi par là, un goûter à la maison, un apéro à rallonge.

3/ Je ne suis pas multi milliardaire ! Oui, ce n’est un scoop pour personne … =^^= Du coup, j’essaie de gérer mon budget.

 Voila, si toi aussi, tu n’es pas une apprenti top chef, cet article peut t’aider ! Mais si tu rêves plutôt d’autre chose, file sur pinterest ou sur la blogosphère. Il existe plein d’article qui peuvent t’aider ! Moi, j’ai adoré ces article là , je te laisse donc les découvrir : les menus pré formaté des échos verts , la technique des oui mais  de chocolat & zucchini et les astuces d’organizen.

Pourquoi planifier ses menus ?

C’est déjà le truc le plus simple qui permet d’éviter éviter de jeter et de gaspiller de la nourriture. Pour la petite histoire, cette  » grande » révélation m’est apparu au moment du défi anti -aspi du mois de septembre ! Devant un étalage bien rempli,  j’ai dit un truc du style « Si je dois prévoir que mon poisson dure 24 heures cru et 48 heures cuit séparément, et que je veux le garder longtemps, alors il faut que…. » C’était clair que, sans un petit peu de préparation, mes courses allaient ressembler à une foutue équation à cinq inconnue ! Finalement, planifier ses menus, ça permet surtout de ne pas oublier le truc au fond du frigo !

En fait, planifier ses menus c’est aussi super utile quand il s’agit de faire le point sur les quantités ( et son budget =^^=)! Ben oui, gaspiller, ça arrive souvent quand on a eu « les yeux plus gros que le ventre« . Ca arrive à tout le monde. Parfois j’ai envie de soupes, de compotes, de gâteaux, de crèmes au chocolat, de gratins, de riz et de pâtes.  La tout de suite. Et… On n’est pas 45 à la maison. Avec des menus et une liste courses, on limites ses rêves de bœuf bourguignon / riz pilaf et compote pomme cannelle accompagnée de gâteau au chocolat. ton jean te dira bientôt merci ! =^^=

organiser et planifier ses menus de la semaine

On prépare quoi pour planifier ses menus ?

C’est un peu comme tout. Pour faire un menu, il faut le préparer ! Histoire de ne pas être complètement Moi, ca se passe comme ça :

1/ Je fais l’inventaire des placards et du frigo (5 minutes).

Enfin, je regarde si j’ai toujours des céréales, des légumineuses, des œufs, et du fromage. Si oui, beaucoup ou pas. Rassurons nous deux minutes, il ne s’agit pas de tout écrire sur un papier, mais juste d’ouvrir la porte, d’ouvrir l’œil, et de refermer la porte. C’est réglé en trois secondes.

2/ Je clique sur mon agenda et celui de l’amoureux (5 minutes).

Histoire de voir si j’ai oublié que l’on était invité tous les soirs à faire la chouille, ou que l’on avait prévu un Resto, un week end ou tout simplement prévoir si cette semaine j’ai trois soirées de prises par le boulot. En gros, si on mange à la maison et si j’ai le temps de cuisiner. Oui, c’est con. Mais acheter toute la bouffe nécessaire pour faire un cheese cake ou un rôti de porc et le laisser pourrir dans le frigo, aussi.

3/ Je note quand j’aurais le temps de cuisiner et le jour où ce sera franchement pas négociable. ( 20 secondes)

Comme je vous le disais, je ne cuisine pas tous les jours. Mes courses doivent donc s’adapter au mieux et permettre de ne pas gâcher mon butin de la semaine. En le notant dès le départ, je sais si je dois congeler, ou si je dois me tourner vers des bocaux de sauce tomate maison / pâtes.

4/ Je note combien de personnes il faut nourrir ou abreuver. (1 minute)

Je vous l’ai dit plus haut, on ne se refuse rien avec l’amoureux. On aime notre entourage, notre famille, nos amis ou nos collègues. Dire que je prévois pour deux tous les jours, ce serait mentir. C’est très souvent qu’un repas de famille, un goûter entre copines ou qu’un apéro  s’organise la semaine. Bon ok, surtout les apéros. Cela signifie que je prévois un gâteau, des légumes coupés en morceaux mit dips ou brushetta, des plats plus conséquents, ou encore une quiche coupée en plein de petits bouts. Bref, avant le menu, je note le nombre de « parts » ( combien de personne vont manger) à prévoir par jour.

planifier ses menus de la semaine

Bon du coup, on les planifie comment ces menus  ?

Comme vous avez pu le comprendre, je ne pratique pas le menus entrée plat dessert pour tous les jours  ! Dans mon cas, le menu se résume à :

1/ deux entrées

2/ Un plat complet ( légumes, céréales, produits laitiers, légumineuse)

3/ Deux ou trois poêlés de légumes que je peux adapter ensuite avec du fromage, des pâtes, ou du quinoa par exemple.

4/ Une viande pour le week end.

5/ Un plat simple pour l’apéro ( tarte salé, cake, pain ou muffin salé).

5/ des crèmes desserts / compotes (20 pots environ)

6/ Une fournée de muffin ou de biscuits.

Oui, on accommode les restes, et on mange parfois la même chose deux fois de suite. Je ne cuisine pas tous les jours, il vaut mieux donc prévoir ! Un sauté de brocolis au curry  se transforme très bien en salade de pâte ou de riz.  Un plat de lasagne ne lassent personne, et un saladier de soupe durent souvent 3/4 jours.

Et voilà, c’est fini, tu as ton menus et ta liste de course ! En conclusion, j’espère que toutes ces confidences sur mon organisation pourront vous aider à trouver votre façon de ne pas gâcher ou oublier de nourriture dans votre frigo. Comme je suis plutôt du genre  » n’imprimes pas n’importe quoi » j’ai préféré te préparer un calendrier  des fruits et légumes de saison pour t’accompagner dans ta nouvelle organisation ! J’espère qu’il te plairas

Et toi, tu fais comment d’habitudes ? Si tu tentes l’expérience, tiens moi au courant ! Promis ?

Organiser et Planifier des menus de la semaine pour un frigo sans gâchis et pleins d'économies !

Tags:
Edith monin
contact@jolichahut.fr
No Comments

Post A Comment