Devenir Minimaliste : les 3 Mini Défis à faire pendant l'été –
20204
post-template-default,single,single-post,postid-20204,single-format-image,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

19 Juil

Devenir Minimaliste : les 3 Mini Défis à faire pendant l’été

Bonjour petite fraise de bois ! Aujourd’hui on se retrouve devenir minimaliste tout en douceur ! En fait, je t’ai concocté un petit programme spécial vacances. histoire de se marrer et d’avancer. Comme d’hab quoi ! =^^=

Pourquoi ? Parce que je suis persuadée que cela peut t’aider à simplifier ton quotidien, à être plus zen et à prendre (un peu) de recul avec le “tout consommer”. Bref, je me dis que c’est un concentré de sourire, le minimalisme ! Cela se passe avec trois mini défi à réaliser pendant tes vacances ! Ben oui, pendant l’année, on peut être stressé, pressé, ou de mauvais poil. On passe en mode automatique “métro boulot dodo”, quoi.

Et je ne sais pas toi, mais moi, mon mode automatique, il n’est pas folichon. Non non, à la base, il était plutôt du genre énervé et surgelé. Ce n’est pas vraiment l’humeur qui aide à avancer dans le chemin de la zenitude et du petit colibri ! (heureusement que je l’ai dompté =^^=)

C’est pour ça que les vacances, aussi courtes soit elle, sont l’occasion de se lancer ou d’avancer tranquillement vers une vie plus simple. On a le temps, on a le sourire, on peut tranquillement se plonger dans de nouveaux projets !

Ca va me prendre longtemps cette histoire de devenir minimaliste ?

Vaste question ! Non, parce que bon, les vacances ça ne durent pas longtemps. Deux trois semaines, tout au plus, ça passe vite et tu as un programme chargé ! Entre les balades à poney, les après midi farniente et les soirées mojitos, tu n’es pas sûre de pouvoir les tenir les défis minimalistes ! et je te comprend !

Verre de vin - devenir minimaliste les défis simples

Surtout, ne t’inquiète pas petite fraise des bois, je t’ai concocté des trucs méga simples, ambiance “tu ne vas rien voir passer, tellement ça va vite”. L’idée, ce n’est pas forcément que tu passes toutes tes vaccances la tête dans tes placards pour réaliser le grand tri de printemps que t’as zappé. Non, ce serait anti productif et déprimant. Ca ne te donnerait ni sourire, ni trace de bronzage !

Si c’est dans ton programme de l’été, bien que je trouve ça méga courageux, mais je n’aurai qu’un conseil “Va donc plutôt mettre des tongs et traîner au soleil”. La vitamine D c’est important, c’est bon pour la santé, tu en as besoin ! Tout le monde en manque cruellement durant 6 mois de l’année dans cette jolie métropole !

C’est quoi le minimalisme, déjà ?

Si il n’existe pas de définition en mode “officiello légalo fraçaise” du truc, je peux te donner ma petite version personnelle. =^^= En fait, le minimalisme consiste à vouloir limiter ses possessions pour se rapprocher au plus près de ses besoins et non de ses envies passagères.

En fait, le minimalisme c’est virer l’inutile, puis ensuite le futile, et enfin l’accessoire. En mode concentration maximale sur l’essentiel, on décolle sur la planète vide, espace et lieux de vie. Là, dit comme ça, ça peut faire un peu flipper … Mais en fait, si tu te poses trois secondes sur le fameux concept, tu te rendras vite compte que le truc n’est pas trop bête. Cela consiste juste à mettre des mots sur le fait que l’on empile des trucs qui sert à quick tout autour de notre baraque parce qu’on nous as dit qu’il fallait le faire.

D’ailleurs, les grand manitou minimalistes se prennent la tête ensuite sur la notion de confort et de le maintenir ou non. Un minimaliste doit il vivre sur une paillasse avec trois caillou et un briquet tempête ? telle est leur foutue question.

devenir minimaliste, ce n'est parfois pas si compliqué. Et si on débutait en vacances avec trois petit défi ? je t'explique tout pour démarrer en douceur et sans douleur ! =^^=

Autant te dire que nous, ça nous intéresse comme la première chaussette de mickey, leur débat. On va déjà se contenter de faire un peu de tri, et d’identifier nos besoins et nos envies !

Si tu les as loupé, pour bien démarrer, je t’avais concocté des articles sur le désencombrement pour t’aider à te lancer dans l’aventure !

1/ 5 astuces de désencombrement spécial paresseuse

2/ les 30 objets que l’on peut virer sans se poser de questions.

Okay, tu es prête ? Tu as sorti ton carnet de vacances spécial adulte qui déchire ?  GO ?

Défi #1 / Prépare une valise minimaliste –

Et si tu tentais le coup pendant une ou deux semaines ? Après tout, avoir un petit aperçu d’un mode de vie simplifié peut te motiver pour le reste de l’année non ? Tu es en vacances, libre de toutes ces obligations professionnels pas drôles pendant quelques jours ! C’est le moment de s’affranchir de deux trois obligations inutiles et de lâcher la pression !

Tu pourrais par exemple ne pas emporter les chaussures à paillettes pour les soirées avec l’amoureux transit ! Non parce que l’amoureux, il t’aime, et en plus tu seras bronzé. Ca suffit comme paillette ! Ce petite conseil fonctionne donc pour les robes courtes de soirées, les chaussures qui font mal aux pieds, l’huile pailleté pour le corps, les bouteilles de vernis ( une suffira je t’assure), le fond de teint, la pochette qui sert à quick, le pantalon moulant, la deuxième casquette et j’en passe. N’hésite pas à m’annoncer dans les commentaires ce que tu ne prendras pas, surprend moi, petite chat !

devenir minimaliste cet été ça passe par une valise allégée

Tu peux aussi te lancer dans la fameuse question“ De quoi j’ai besoin pendant ces prochaines semaines ?” et de faire ta valise à fond en fonction. Pas de demi mesure. Si tu as besoin de te défouler, pars donc avec des baskets, une casquette, une gourdes et des shorts de randos. Si tu veux te reposer, emballes trois romans à l’eau de rose, un maillot de bain, des tongs et un paréo. Et puis c’est tout. Vis le truc à fond.

Défi #2 / Ecris une liste des indésirables sur ta serviette –

Bon tu es sur ta serviette, là ? Tu profites d’un moment de break dans ta rando ? Tu as le sourire jusqu’au oreille, les cheveux au vent et l’appareil photo à la mains ?! C’est donc le moment du nouveau défi !

Oui, je sais je casse grave l’ambiance avec mes bêtises. Ne t’inquiète pas, je ne te prendrais pas plus de 5 minutes ! Promis Promis ! L’idée justement c’est de prendre un peu de temps pour toi et tes envies d’une vie sans superflu. C’est donc sincèrement un défi en mode coquillage et crème solaire (bio).

Souvent, quand on a le nez devant ses petites affaires, on les voit et on les aime. Ben oui, la première chaussette du petit quand on l’a sous le nez, elle nous tire une larme. Alors que, quand on est en train de se dorer la pilule, elle nous fait beaucoup moins d’effet. On a plus que quick à foutre de la chaussette, oui ! Ca marche aussi pour tout autre objet vieux et sentimentale, hein. Comme le premier ticket de concert de rock avec l’amoureux, le pilou pilou troué ou je ne sais quel autre objet colorés tu gardes dans ton placard pour de (mauvaise) raisons.

Les vacances provoquent chez nous un effet tout à fait formidable : on est plus détendue et un brin plus disponible. A toi qui court après trois enfants âgés de 0 à 10 ans, j’ai bien dit un brin, hein, je ne t’oublie pas.

Du coup, on prend les choses avec plus de recul, et on est capable de se dire mentalement : “ Cette vieille veste beige cracra que j’ai laissé accroché depuis 6 mois sur le porte manteau, je crois que je peux la donner à emmaüs….”.

devenir minimaliste / un des défi est simple c'est le carnet de gratitude !

le fameux programme

Face à ces constats de potentiel créatif du tri spécial vitame D,  je te propose un truc qui n’a l’air de rien mais qui va changer ta rentrée ( oui oui). Voila le défi :

1/Munis toi du matos de base pour écrire trois mots et les conserver ! Ton téléphone ou un stylo, comme tu préfère.

2/ Notes cinq objets que tu n’aime plus dans ta maison et ou ils se situent. Pas plus ni moins.

3/ Recommences l’opération deux trois fois pendant ton voyage.

4/ relis ta liste à chaque fois que tu la reprend. Vraiment à chaque fois.

Voilà, tu as ta liste d’objets qui vont virer FISSA à ton retour. Pourquoi ? Eh bien, c’est très simple petite fraise des bois, tu étais convaincue que ces trucs moches devaient partir, et en plus, tu t’es auto persuadé en mode j’apprend ma poésie que tu ne veux plus les voir.

l'astuce en plus : Peut être que toi aussi, ta personnalité flamboyante fera que quand tu attraperas joyeusement l’ensemble de ta liste, tu remarqueras quelques objets supplémentaires dont tu n’as que faire. Moi, c’est automatique. =^^=

Une chose est sûre, en rentrant, ils vont te démanger secs ces trucs inutiles que tu n’aimes même pas. Et ça, c’est une bonne base pour se lancer dans les joyeusetés du tri. Et c’est comme ça que l’on devient peut devenir minimaliste : en faisant pleins d’étapes de tri intensif !

Défi # 3 / Joue au jeu des Mercis –

C’est mon défi préférés des vacances toute matières confondues ! C’est simple, euphorisant et ça peut se jouer à plusieurs ! Qui dit mieux ?

Il s’agit simplement d’un jeu qui prend trois secondes et qui te fais voir la vie en rose !  Je te vois venir, petite fraise des bois, tu te dis que je te balances des trucs et des machins qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. Bref, je serai en train de jouer dans la cours des grands de la fumisterie du minimalisme. Eh bien pas du tout !

Gratitude Citation

kesako ?

En fait, ce défi relève plutôt de la psychologie positive puisqu’il se base sur le pouvoir de la gratitude et des bienfaits qu’elle peut susciter dans ta vie. Pourtant, il s’adapte tout à fait à un projet de vie plus simple, et moins encombrée d’un nombre d’objets embarrassants ! Je t’explique. Le défi consiste simplement à te trouver un moment calme et d’énoncer trois trucs pour lesquels aujourd’hui tu as envie de dire merci. Si vous êtes plusieurs à jouer, chacun lance son truc à lui. Et personne ne fuit tel un caribou stressé avant d’avoir parlé. On se creuse les méninges et on sourit !

Si tu ne vois pas bien bien de quoi je peux foutrement parler, je te donnes quelques exemples : Tu as envie de dire merci à la vie d’avoir vécu ça, rencontré truc, vu ce machin ou découvert l’information du siècle. Bref, tu es sacrément contente pour trois trucs. Qu’importe quoi, ou qu’il s’agisse d’une journée franchement pourrie ou de la meilleure aventure de ta vie. Toi, trois trucs, sourire. Défi rempli.

Le rapport avec le minimalisme ?

Eh bien je te mets au défi d’être vraiment sincère en disant “ Je remercie la vie d’avoir emmené mon petit top rouge à paillette aujourd’hui.” Tu sais pourquoi ? Parce que le truc important dans ta phrase arrive après. L’objet, lui, ne sera jamais l’essentiel. C’est ce que tu vis toi petite fraise des bois qui va te faire sourire, être pleine de gratitude et ressentir de la joie. C’est ce que tu as fait en portant le top qui est vraiment chouette, c’est celui qui était à côté de toi. Et c’est avec cette idée que tu pourras petit à petit devenir minimaliste. En te concentrant sur tes essentiels à toi !

3 défi pour devenir minimaliste . Je vous donne toutes mes astuces positives et estivales pour bien démarrer dans le minimalisme cet été

Ce jeu du merci te permettras de garder le sourire en t’endormant le soir (et ça c’est chouette) mais aussi de remarquer ce qui compte vraiment pour toi. Chaque jour, tu diras quelque chose, et chaque jour, tu te rendras sûrement compte que tu n’es pas la grande matérialiste shopalcoolique que tu croyais. Mais une super petite fraise des bois prête à soulever deux ou trois montagnes. Parce que bon, faut être claire, des montagnes métaphorique, on en a fait déjà notre petit dej’ le matin.

Si l’idée de remplir des défis te met en joie, je te conseille vivement Ct le très chouette blog des défi des filles zen. Tu le connais ? C’est PLEIN de défi expliqué par la rédactrice qui se propose aussi de te coacher de temps en temps et te propose plein de vidéo sur des thèmes liées à la zenitude et le bien être.

Et voilà, tu as ton programme pour devenir minimaliste en souriant en main ! J’espère qu’il t’apporteras quelques clefs pour continuer la folle aventure de la transition vers la simplicité sans prise de tête et avec le sourire tout du long !

A très vite !

Edith monin
contact@jolichahut.fr
4 Comments
  • Sophie
    Posted at 10:37h, 21 juillet Répondre

    Article intéressante, merci à toi ! Ce sujet m’intéresse beaucoup : je m’oriente vers le minimalisme depuis un déménagement vers un appartement plus petit donc tri obligé et don à des associations, je vis beaucoup moins avec moins d’objets, vêtements. C’est une démarche plus globale : famille, objets, amis, boulot…LESS IS MORE ! Et ça fait vraiement du bien ! Excellente continuation dans la blogosphère…

    • Edith
      Posted at 10:49h, 26 juillet Répondre

      Merci pour ton gentil message ! Je te souhaite plein de victoire dans le less is more ! A très vite !

  • Houseofju
    Posted at 16:15h, 19 juillet Répondre

    Très sympa comme article ! Je pratique de temps en temps les « mercis » c’est top pour prendre du recul sur les choses et se rendre compte que finalement tout n’est pas si nul 🙂

    • Edith
      Posted at 18:24h, 19 juillet Répondre

      Moi aussi j’adore le petit jeu du merci ! Un truc efficace dans le même genre c’est le pot à râler …. c’est comme pour les gros mots ! Tu râles tu payes! On est allé au restaurant il n’y a pas si longtemps avec nos plaintes ! à très vite

Post A Comment