Moi, c’est Edith.

Celle qui se trouve derrière l’écran et qui te rédige du contenu coloré. J’approche doucement ( mais bien trop sûrement) de la trentaine, et je vis actuellement en Savoie. Au milieu des montagnes, des lacs, et accessoirement du froid. Autrement dit, le plus bel endroit sur cette planète. ♥

SI IL Y’A UN TRUC A SAVOIR SUR MOI C’EST QUE JE N’AI PAS TOUJOURS ETE UNE ECOLO ASSIDUE OU UNE FILLE QUI EN A QUELQUE CHOSE A FAIRE D’AVOIR UNE MAISON RANGEE.

Non, non, j’étais une tornade, une foutue bordélique et une sérial shoppeuse. Puissance 10 000. Je ne me posais jamais, je claquais plus vite que mon ombre et je me cassais régulièrement la margoulette sur mes chaussette sales.

commence ici

Et puis, un jour, un drame.

J’ai perdu un être cher. Sans faire dans le contenu larmoyant, ce n’est pas le genre de JoliChahut, je me suis prise une bonne décharge électrique et j’ai dû me mettre un gros coup de pied dans le popotin.

J’ai choisi la simplicité.

J’ai pris conscience que je pouvais vivre autrement : plus simplement, plus proche de mes valeurs et de mes envies. J’ai donc changé un max en mode lutte anti poubelle, tri de l’univers, et organisation du quotidien.

J’ai viré le superflu de ma maison, de mon boulot, ou même de mes réseaux sociaux. Je me suis concentré sur ce qui compte pour moi : la nature, les gentils de ce monde, et les bons souvenirs.

J’ai même sorti ma machine à coudre, mes derniers ciseaux et mes feutres couleurs pastels pour me créer une maison qui me ressemble. Sans chichi mais pleine de joie.

Et tu sais quoi ? Il s’est passé un truc trop chouette : j’ai adoré les galères, les victoires, les disputes, et les nouvelles habitudes.

JE ME SUIS EPANOUIE DANS CE NOUVEAU QUOTIDIEN PARCE QU’IL ME RESSEMBLE. IL EST FAIT POUR MOI.

Si tu veux en savoir plus, je te laisse découvrir mon bilan zéro déchet, ou mes aventures de paresseuse minimaliste ! =^^=

commence ici

JoliChahut est né.

A un moment, je me suis dit que ce serait chouette de discuter avec quelqu’un. histoire de lâcher mes proches et d’avoir une bonne raison de prendre en photo mes projets couture. =^^=

C’est comme ça que jolichahut est né : pour discuter sans prétention.

J’adore discuter avec toi.

Cela fait trois ans maintenant que JoliChahut existe. Et j’ai toujours autant envie de discuter avec toi, petite fraise de bois.

Ca fait 3 ans que ça dure et je suis toujours motivée, passionnée, et enjouée. Et puis, j’adore avoir une excuse pour passer trois plombes avec mon appareil photo devant ma dernière trouvaille déco ( même si je ne les publies pas toujours après).

Le partage, le sourire, et les beaux souvenir, il y’a que ça de vrais, non ?

JE SUIS SÛRE QUE L’ON SE RESSEMBLE. MEME UN PETIT PEU. ON EST PAS PARFAITE. ON PEUT ÊTRE DEBORDEE. ET C’EST PARFOIS LA GROSSE GALERE. POURTANT, ON ASPIRE QUAND MEME A UN EQUILIBRE POUR NOUS ET POUR LA PLANETE. 

 

Si il y’a une chose que je peux te jurer, petit doigt levés et égratignure en place, c’est que jamais au grand jamais, je ne te ferai des grands discours moralisateurs. Toi aussi, tu essaie. Et ça se trouve, il y’a des loupés ou on est pas toute pareil toute pareil. Et c’est très bien comme ça, petite fraise des bois.

Et franchement ? Tant que je te fais sourire après une bonne journée, je serai ravie de ta visite.