Mes 3 Astuces Gains de Temps de mon quotidien Zéro déchets –
19431
post-template-default,single,single-post,postid-19431,single-format-image,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

13 Mar Mes 3 Astuces Gains de Temps de mon quotidien Zéro déchets

Je suis ravie de te retrouver ma petite fraise pour partager avec mes astuces gains de temps dans mon quotidien zéro déchet.  C’est vrai qu’un des premiers freins à se lancer, c’est souvent la tête du chéri, de la soeur ou des copines qui nous répète que notre vie ne peut pas intégrer ce mode de vie !J’espère que cela pourra t’aider à rester motivée ou à tuer les a priori des petites têtes blondes atour de toi sur le sujet ! Ce n’est sûrement pas grand chose, mais pour moi, cela fait une grosse différence au quotidien !

Tu es prête pour avoir le temps et l’envie ? C’est parti !

Pourquoi parler de mes astuces gain de temps zéro déchets?  

Comme je viens de te le dire ci dessus, quand j’évoque joyeusement mes petites habitudes anti déchet dans mon entourage, il y’a deux réactions qui reviennent le plus souvent … Le fameux “ mais tu crois que j’ai que ça à faire, ma pauvre fille ?” et le magnifique “ Oui, non mais c’est bien joli tout ça poulette, mais tu joues avec trois paquets de pâtes face à un cataclysme climatique… réveille toi, on va tout câner dans d’atroces souffrances et puis voilà …” J’exagère un brin soit, mais l’esprit du truc est là.

Zéro déchet on s'organise ! Je t'explique toutes mes astuces pour gagner du temps dans un quotidien où l'on souhaite réduire ses poubelles !

Si je m’égosille carrément sur l’histoire du petit colibri à longueur de temps, j’avoue que la question du temps me paraît plus épineuse et qu’elle peut parfois me mettre légèrement mal à l’aise. Je ne pense pas DU TOUT que faire trois efforts pour réduire sa poubelle au quotidien soit une activité chronophage « impossible à tenir ». Simplement, je n’ai effectivement pas trois enfants, un chien, un chat et trois lapins. Je vis ma petite vie tranquille avec l’Amoureux et je suis effectivement parfois débordée dans mon petit quotidien de “jeune cadre dynamique”. Je n’ai simplement pas d’argument général.

Du coup, l’idée m’est venu de partager avec toi trois astuces qui me simplifient grandement ma vie en mode “ la poubelle doit disparaître”. Il y’a des choses auxquelles quand on choisit ce chemin, on ne peut pas échapper, c’est vrai. Mais il y’a quand même tout un tas de truc qui prennent trois secondes et qui font déjà toute la différence !

Astuce n°1 : Je me suis mis au meal prep.

Une de mes plus grandes astuces gains de temps, c’est le meal prep… Alors bon, je te donne seulement ma version du truc. Je n’ai pas fait des milliers d’heures de recherches, non plus. Oui, je fais beaucoup de choses moi même pour. Mais je ne passe pas non plus tout mon temps dans ma cuisine, loin de là !

En gros, je cuisine une fois par semaine, deux max. Avec des aliments simples et des plats qui s’adaptent et se congèlent. =^^= Les recettes doivent être réalisables par un enfant de trois ans qui dispose de l’emploi du temps du président de la répoublique. Je suis par exemple totalement accro à la purée de courge au micro-onde prête en 20 minutes max, ou aux légumes rôtis qu’on coupe et lance dans un plat vite fait.Plus c’est simple, plus ça me va.

montage de meal prep / Astuce gain de temps zéro déchet

Je donne deux heures de mon temps en début de semaine (le dimanche ou le lundi, c’est selon) pour cuisiner nos repas du midi et du soir. Vu le casse-tête que cela pourrait devenir, je le “découpe” en :

1/ deux plats de légumes (curry de légume, légumes rôti, poêlée … tout ce qui me passe par la tête)

2/ un plat de légume au four (purée, rôti, gratin)

3/ une casserole de céréales (riz, pâte, épeautre ou quinoa)

4/ une casserole de légumineuses (pois chiche, lentilles, pois cassé…),

5/ un saladier de crème / compote / mousse au chocolat (environ 10 pots)

6/ une petite salade de fruit.

7/ un gâteau simple (genre yaourt).

Cette façon de faire permet d’avoir des repas en utilisant un maximum de produit bruts, comme ceux que je ramène du marché ! Je mix souvent d’ailleurs un peu tout selon mon humeur. Les légumes chauds d’hier deviennent des crudités, ou inversement. Les légumes rôtis s’accompagnent de nouveaux copains dans l’assiette et c’est pas plus mal. On fait du patchwork et c’est super bon !

L’astuce indispensable :

Une partie est le plus souvent congelé et décongelé en fin de semaine. Quand je vois que je n’ai plus rien dans le frigo, je le sors en partant au boulot. et puis voilà. Il vaut mieux éviter le gâchis ou la moisissure, hein !

Et si je me plante ?

Ben oui, moi aussi parfois j’ai des loupés, genre je pars chez Coline ma copine fêtarde tout le week end et que je rentre le lendemain sans pouvoir regarder un aliment en face sans tourner de l’oeil. Dans ces moments là, deux petites choses me sauvent la vie les boites en verre de ravioli et de compotes et les 2 plats congelés pour les urgences. Avec eux, je trouverai le temps (½ heures ça va le faire hein) de faire cuire trois verres de riz un soir, et une casserole de lentilles un autre. Et le tour est joué.

Diy zero déchet lessive et maquillage / Je vous explique tout pour un mode de vie zéro déchet sans prise de tête

Astuce n° 2 : Je fabrique en grande quantité.

Pour certaines choses, il n’y a pas de solutions dans le commerce ou très peu. Ou je n’ai pas envie de les acheter. Ou les trois. Bref, je fabrique ma lessive, un peu de maquillage, et quelques petites choses comme ça. Mes bougies ou mes meubles. En soi, ça prend du temps. Vous pouvez d’ailleurs aller voir quelques uns de mes projets récup ! 

Je ne dirai pas que c’est chronophage de fabriquer sa lessive, ou ses yaourts. C’est un choix et quand on se lance le sentiment de fierté prend le dessus… Pour autant, je suis comme tout le monde, je passe mon temps à courir après les bons moments passés en famille ou entre amis. Je n’ai pas envie de m’enfermer dans un quotidien avec pour seul compagnon une bouteille de vinaigre blanc !

Du coup, j’ai pris l’habitude de me prendre pour une usine trois fois dans l’année ! Je fabrique en grande quantité ce dont j’ai besoin que si ce n’est pas susceptible de produire de moisissures ou de réaction chimique impromptues au bout de quelques semaines. Par exemple, je ne fabrique mon maquillage qu’une fois par an et ça me va très bien. La lessive c’est trois fois dans l’année.

Je prends donc effectivement cinq heures par an pour fabriquer des trucs qui me sont indispensables. Mais franchement ? Les journées font 24 heures et il y’en a 365. Je n’ai pas l’impression de les gaspiller….

Astuce + :

Pour tenir cette petite habitude, il y’a une chose à savoir. un petit détail croustillant: Il ne sert à rien de vouloir révolutionner le monde toutes les trois secondes à grand coup d’atelier nouvelle recette. Si tu réalises 300 crèmes hydratantes pour trouver celle qui sentira exactement la rose du matin, ou 30 000 lessives pour être sûre que la consistance sera parfaite, tu passeras un nombre incalculable de grasse mat à touiller dans votre casserole. La solution se trouve toujours dans la simplicité !

Et si je me loupe ?

Parfois, j’ai zappé la lessive. En trois mois, je peux oublier que j’ai déjà utilisé le pot d’urgence. Dans ces moments là, je prends l’option souvent l’option de me lancer direct ou dès que j’ai un moment. La lessive attend un peu et ce n’est pas bien grave.

Astuce n° 3 : La perfection ne fait pas partie de mes aspirations

Ceci est une astuce un peu moins “ ménagère du quotidien”. On passe au côté philosophie de vie, quoi. Promis, ça ne durera pas trop longtemps.

Ma petite rose des sables, si il y’a une chose qui est sûre, c’est que se lancer dans l’aventure “ la poubelle n’est pas mon ami ” remet les choses en place. On se prend deux trois vérités dans les dents les premiers temps et ce n’est pas plus mal.  Pour la jeune cadre dynamique que je suis 80 % du temps, c’est prendre en pleine tronche le côté pratique de la vie qui m’échappe le plus souvent.

Du coup, si je n’ai qu’une vraie astuce, ce serait celle ci. N’essaie pas de tout faire, ou même de le faire méga super bien. La perfection c’est bien chez les autres ou dans les maisons pavillonnaires des desperate housewife. Le tout c’est de continuer à faire les petits gestes auquel tu tiens pour améliorer les choses.

Si tu n’as pas le temps, ne fabrique pas tout. Achète des plats cuisinés dans une boites en verre dont tu n’as pas envie de te passer. Personne ne t’en voudra. Et au moins, tu auras gardé le sourire !

Réduire ses déchets ne doit pas devenir un passe-temps frustrant mais une habitude qui s’oublie. Et ça, petite peluche de l’antarctique, c’est le but ultime. Celui que l’on atteindra tous à 80 balais sur un banc public à discuter avec sa plus vieille copine !

Et toi, tes astuces gains de temps, c’est quoi ?

3 astuces toutes simples pour s'organiser dans un mode de vie zéro déchet. Histoire de ne pas se sentir ( trop) débordée)

 

Edith monin
contact@jolichahut.fr
3 Comments
  • Catherine
    Posted at 21:32h, 21 mars Répondre

    super petit colibri !

  • Rosindigo
    Posted at 09:30h, 13 mars Répondre

    Super, merci de nous faire partager ton expérience … Chez moi, mon chéri dit « oui oui tu as raison, le zéro déchet c’est trop bien ! » et puis dès qu’il va faire les courses et bien… je pense qu’il a subitement un trou de mémoire 😉 Mais bon, on essaie !! On cuisine tout nous même et on évite les achats inutiles, c’est un début…

    • Edith
      Posted at 10:12h, 20 mars Répondre

      Mais de rien ! Ne t’inquiète pas, je crois que les pires ennemis du zéro déchet sont les chéris. Le mien est simplement interdit de course ad vitam. La dictature de la poubelle a été instaurée, il y’a quelque mois. Bon vu qu’il detestait ça et qu’il se jette sur les compotes et les crèmes au chocolat, je crois qu’il est plutôt content ! =^^= a bientôt

Post A Comment