Comment définir et tenir tes bonnes résolutions pour l'année 2018 ?! –
21951
post-template-default,single,single-post,postid-21951,single-format-image,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

06 Fév

Comment définir et tenir tes bonnes résolutions pour l’année 2018 ?!

Comment tenir tes bonnes résolutions en 2018 ? Et si on découvrait ensemble pleins d'astuces pour aller au bout de ces rêves ? Bonjour petite fraise des bois ! Je suis ravie de te retrouver aujourd’hui pour te parler des bonnes résolutions ! Ben oui, c’est la nouvelle année ! On fait tous de grands projets et des promesses en mode “ croix de bois, croix de fer si je mens, je rentre chez ma mère” (toujours peur du feu désolé).

L’autre jour sur facebook, je t’ai demandé si tu souhaitais être plus organisée ou plus écolo. La question de l’organisation a remporté largement le lot. Je vais donc tenter de t’apporter quelques astuces sur la question !

Si tu aurais voulu participer au sondage, je te conseille de t’abonner à la page facebook du blog, il s’y passe plein de trucs !

En fait, les résolutions, c’est un but, un changement, un objectif. C’est ce que j’appelle un projet. Et si je ne te parle pas souvent de ma vie pro (ça intéresserait qui franchement ?), j’ai été dans une autre vie lointaine “chargé de projet”. Expérience étrange soit dite en passant, mais très formatrice niveau “ tableau excel de la mort”.

Du coup, aujourd’hui, je vais te filer cinq astuces pour aller au bout de tes résolutions 2018 en “ mode gestion de projet ” et tout déchirer jusqu’au bout de la nuit (ou de l’année comme tu préfères).

Ca te tente ?

 

#1- Choisis correctement tes bonnes résolutions

C’est toi qui décide –

Un truc que j’observe régulièrement, c’est un choix tout pourri de bonnes résolutions. On choisit des bonnes résolutions en fonction de ce que pensent les gens autour de nous.

On veut perdre deux kilos pour être joli pour son mec, on veut être plus organisé parce que notre copine déchire tout, et on a absolument besoin de se lancer dans un cours d’aviron parce que Damien, le blond trop chou, en fait aussi.

« SPOIL ALERT, C’EST DU BULLSHIT. UNE BONNE RESOLUTION EST CENSEE ETRE UNE CHOSE POSITIVE POUR TOI PAS POUR LA REINE MERE.? »

Attendre d’être prête, c’est aussi une solution

Je vais te raconter ma petite histoire larmoyante, trois secondes. Je suis une fille atteinte d’amaxophobie. Un mot intelligent pour dire que j’ai la phobie de conduire. Pourtant, j’ai mon permis et je conduis tous les jours. Les choses vont bien mieux qu’avant.

Mais tu sais quoi ? J’ai mis neuf ans avant de passer ce cap. Et pendant neuf ans, j’ai entendu les blagues, les rires, les remarques et les loooooongs discours. Est ce que j’ai pris bonnes résolutions de passer mon permis pendant un repas de famille ? Non.

J’ai attendu de me sentir à l’aise et d’avoir fondamentalement envie de mettre mon propre pied dans mon arrière-train. Et là, j’ai décidé que j’aurai le permis. Même après 30 000 crises d’angoisse et 2 échecs à l’examen.

Le truc, c’est que dans la voiture avec mon moniteur, il n’y avait pas de beaux discours, de soeur ou même Dan le gard trop beau qui fait de l’aviron, il y avait juste mes tripes. Et la phobie, ce n’est pas un truc objectif.

En tremblant en tenant le volant, je peux t’assurer que la voie de ma maman qui avait raison n’était pas une raison suffisante. Non, celle qui marchait, c’était la mienne. Parce que je le voulais vraiment. Parce  que j’en étais capable. Et d’ailleurs que je l’ai eu ce foutu permis et qu’aujourd’hui, je suis sereine quand je prends ma voiture pour aller au boulot.

« Tout ça pour te dire que si tu veux te dépasser et tenir tes bonnes résolutions, tu ne devrais pas chercher dans la sagesse populaire, mais dans ce qui te gratte au quotidien. C’est ta vie, ne la gâche pas avec les projets des autres. »

Du coup, je te propose de te poser VRAIMENT ces trois petites questions toutes simples avant de te lancer dans une bonnes résolutions :

L’astuce en + 
Pour trouver les bonnes résolutions, il faut donc simplement se poser les bonnes questions. Je te propose donc de faire un petit bilan tout simple de ces derniers mois et de déterminer ce que tu veux vraiment. Pas de trucs compliqué, ne t’inquiète pas. Il te suffit de prendre quelques minutes de calme et de t’interroger sur :
Qu’est-ce qui te rendrait fière de toi en 2018 ? Qu’est-ce que tu as envie d’accomplir ? De quoi tu veux te souvenir l’année prochaine ?

 

#2 Comment bien définir tes bonnes résolutions ?

Un truc que l’on fait toutes en début d’année, c’est déblatérer tout un tas de bêtises plus grosses que nous sur nos petits projets pour les 12 prochains mois. Pas de jugement, hein. Je suis passée pro dans cette activité.

Perso, je voudrais : faire le tour du monde, rentrer dans un pantalon taille douze ans, éradiquer les emballages en mode “ luttons tous contre cette épidémie”, devenir riche à millions et…. Prendre trois heures de mon temps le matin pour méditer tranquillement tel un moine bouddhiste.

Soyons sérieuses deux minutes. C’est un tas de connerie. Si je choisis vraiment ces résolutions, j’échouerai lamentablement et je deviendrais une fille méga frustré et amer.

Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en moi, hein. Bien au contraire, d’ailleurs, on va révolutionner ce monde en moins de deux, j’en suis persuadée. Le truc, c’est que ces petites phrases n’ont pas d’impact, de résultats concrets. Elles sont un brin farfelues, et me font marrer autour d’un verre à l’apéro avec mes copines.

Les objectifs doivent être SMART

Comme je te l’ai dit tout à l’heure, je vais tenter de t’apporter des réponses avec mes petites connaissances en gestion de projet. Pas te faire une thèse sur la neuro psycho (mais il existe des trucs très chouette dans ce domaine, hein).

Une des bases de la gestion de projet, c’est de démarrer par définir son Projet. Pour ça, on se sert de la théorie de base de l’objectif. Celle qui dit qu’il doit être SMART. ( non ce n’est pas une blague. Les experts ont du vouloir être drôle. C’est raté hein ?)

En fait, il faut les reformuler pour qu’elles répondent plus ou moins au grand principe de l’objectif SMART dont les lettres signifient :

Spécifique :

Le côté spécifique d’un objectif, c’est d’être précis pour que tout le monde puisse facilement le comprendre. Histoire de ne pas être complet hors sujet. Le truc doit être compréhensible, quoi. Bon si tu te comprends toi-même, ça devrait le faire.

 

Mesurable :

Le côté mesurable de l’objectif sert aux statistiques et au suivi de projet. En gros, on a besoin de chiffre ou d’une base pour savoir si l’on se rapproche du bout du tunnel ou pas. Il faut fixer un résultat que l’on pourra ensuite évaluer.

Pour faire simple, si ton objectif, c’est “ entrer dans un pantalon taille douze ans”. Tu sera à la moitié du chemin quand ? à la taille 16 ans ? Quatorze ans ? Pour bien définir ta bonne résolution, il est donc plus intéressant de définir un truc du style “ perdre 10 kilos” ou “ arrêter de manger des chocobons devant la tv 4 fois par semaine”. Si tu n’en manges plus que deux fois par semaine, t’es à la moitié du chemin.

Accessible :

Le terme accessible pose aujourd’hui un grand nombre de questions de traduction pour les gens qui n’ont que ça à faire que de réfléchir à cette grande théorie. Il pourrait vouloir dire accessible, ambitieux ou encore acceptable. Bref, le A fait débat et j’ai choisi le terme accessible pour aujourd’hui.

Ton objectif doit être équilibré entre l’ambition et l’accessibilité (métaphorique du terme oui). Il faut qu’il te file des papillons dans le ventre, mais que tu es envie de te lancer à corps perdu dedans. C’est le truc le plus compliqué finalement.

 

Réaliste :

L’objectif doit paraître réaliste, et ne pas sortir d’une soucoupe volante. Celui qui s’y coller doit pouvoir se lancer sans crise d’angoisse intersidérale. Je vais y revenir juste après.

 

Temporel :

L’idée c’est d’avoir un objectif avec un délai, une date de fin. Histoire de voir si tout s’est bien passé ou non et passé à autre chose DANS TOUS LES CAS. Arrêter un projet, c’est important, on peut reprendre les mêmes et recommencer. Mais avoir une fin, c’est chouette, on peut regarder derrière et voir le chemin parcouru.

Ici, le truc est pré-calé dont notre petite affaire puisqu’il s’agit d’une bonne résolution, elle dure un an. Voilà. A la fin de l’année, il faudra réfléchir au changements faits.

Une bonne résolution doit être accessible et réaliste.

Tenir une bonne résolution peut être difficile. Surtout si elle paraît farfelue. Souvent, le problème n’est pas forcément que les bonnes résolutions sont nulles. c’est qu’elle sont mal formulées. Du coup, l’objectif paraît stressant, ou trop ambitieux.

je t’explique : une bonne résolution, ce n’est pas un objectif, mais ce n’est pas loin. C’est un truc que tu veux voir pointer le bout de son nez dans l’année.

« POUR QU’IL POINTE LE BOUT DE SON NEZ, IL DOIT ETRE ACCEPTABLE ET ATTEIGNABLE POUR TOI, ENTRER DANS TA REALITE DU QUOTIDIEN. »

En gros, si je veux devenir riche à millions en général, j’ai besoin pour me lancer que cela me paraisse pas trop con comme projet. Du coup, il vaut mieux partir de ce qui existe aujourd’hui dans ma vie. Comme je ne suis pas encore la star internationale qui gagne de l’argent plus vite que son ombre, je pourrais partir sur un truc du type : je veux gagner 300 € par mois (Ou 100, 50, 200 ou 1500 €… Choisis) cette année.

L’idée, ce n’est pas de me restreindre, mais d’envisager quelque chose qui ne me bloque pas, ou ne me paraît pas complètement hors de portée. L’idée, c’est simplement de ne pouvoir la décliner la décliner plus ou moins consciemment pendant l’année.

bonnes résolutions : comment les définir et les tenir en 2018 ?

3 – les bonnes résolutions ont besoin de bons réflexes.

Bon, tu as choisir ta résolution tu es au top. Tu vas tout déchirer. Il ne reste plus qu’à savoir comment la tenir ta bonne résolution…. Tu sais, le truc le plus difficile de l’histoire.

En gestion de projet comme ailleurs, on se rencontre très vite que la victoire se cache plutôt au milieu d’un barda de petites actions de rien du tout. C’est ça le truc chouette de l’aventure.

Pour tenir tes bonnes résolutions, il te faut donc réfléchir au COMMENT… Et définir la première et la deuxième étape de ton aventure 2018.

Fixe toi trois premières actions.

Quand tu liras ces lignes, n’oublie pas une chose. Tu as une vie bien remplie petite fraise des bois. Elle ne se concentre pas EXCLUSIVEMENT sur tes bonnes résolutions.

Du coup, ne penses pas trop loin, ça ne sert à rien. Fixe toi deux étapes simples pour démarrer du type : vendre 5 objets sur internet pour gagner 200 € ce mois-ci et demander une augmentation de 40 cent de l’heure à mon patron. (ça fait déjà 60 € par mois).

Le mois prochain, tu pourras réfléchir à monter une activité créative sur Etsy, faire une braderie, ou encore proposer tes services dans un petit boulot en plus. Et le mois d’après….

Enfin, tu as compris, tu vas courir une action à la fois jusqu’à gagner 300 € de plus par mois.

« NE FAIS PAS DE PLAN SUR LA COMETE, PRENDS SIMPLEMENT DE BONNES HABITUDES« 

Les plans stratégiques, les plans d’actions, c’est très joli, mais… ça prends du temps et ça ne correspond à la réalité qu’à un moment donné.

Les plans d’actions, ce n’est ni flexible, ni toujours adapté.

Tu pourras avoir besoin de mettre tes intentions par écrit quelque part et c’est une grande idée. Tu pourrais même l’accrocher dans ta salle de bains pour bien le garder en tête tous les matins.

Pour autant, et malgré quelques blogs américains qui en font les louanges, je ne te conseillerai JAMAIS de faire un rétro planning d’une bonne résolution en déclinant étape par étape où tu dois en être dans l’année.

On parle de ta vie petite fraise des bois. Tu as vraiment envie qu’elle soit réglée comme du papier à musique ?

Perso, je trouve que c’est plutôt contre productif.

Mets un pied devant l’autre, prends cinq à dix minutes tous les mois ou toutes les semaines pour te fixer une ou deux actions à réaliser. Et POINT BARRE. Cela te permettra de tenir toute l’année, d’avancer à ton rythme et de finalement tout déchirer en 2018.

A lire aussi sur cette thématique

Ce contenu t’a plu ? Tu as envie d’en savoir plus ? de creuser le sujet jusqu’à plus soif ?

Voici certains articles qui pourront t’aider à trouver de bonnes résolutions  :

1/ Tu peux découvrir comment te repérer dans les cosmétiques bio et consommer plus sain !

2/ Tu peux aussi décider de faire des économies cette année et te lancer dans le minimalisme !

Cette année, tu peux aussi te dire que tu as envie d’alléger et de simplifier ta vie et rejoindre le programme  » 30 jours pour virer le superflu avec le sourire » ! Tu trouveras plein de conseils pour être plus légère au quotidien !

 

A très vite petite fraise des bois

Pleins de Chahut à toi ! 

 

No Comments

Post A Comment