02 Nov

tout savoir sur la conservation des aliments pour ne plus gaspiller

Tout savoir sur la conservation des aliments pour lutter contre le gaspillage alimentaire / le mini guide !

Salut Salut ! Aujourd’hui, je reviens pour te parler de la conservation des aliments ! Si le sujet ne paraît très sexy, je t’assure qu’il a un côté méga pratique quand tu rentres chez toi et que tu ouvres la porte de ton frigo…

Fini les trucs moisi, le gaspillage et tout ces trucs pas très folichon qui peut faire partie du quotidien des filles pressées et tête en l’air. ( des filles comme moi, finalement).

Autant te le dire tout de suite, la conservation des aliments ne fut pas toujours une mince affaire chez nous. Avec des débuts catastrophiques questions organisation et emploi du temps, on a eu avec l’amoureux de “ jolis loupés” ( c’est joliment dit, non?).

J’ai donc décidé de prendre les choses en main et de me tenir au jus vraiment sur le pourquoi du comment et tout le tintouin de cette affaire.

Aujourd’hui, j’arrive à gérer beaucoup mieux les choses niveaux repas / cuisine / conservation avec une méthode simple que je te laisse découvrir si cela t’intéresse. Cela parle surtout de ne pas faire de menu et de cuisiner moins #mealprepfever.

Mais bieeeeen avant de s’organiser en cuisine, je me suis rendue compte d’un truc. Il faut avoir des bases pour pas se retrouver dans une situation compliquée en mode “ culture du champignon dans environnement surprenant”.

Autrement dit, il faut avoir deux trois informations sur la conservation des aliments, si l’on ne veut pas connaître quelques accidents de parcours. Voilà tout le programme du jour ! Tu es partante ?

La durée de conservation des aliments.

Tous les produits périssables sont normalement affublés d’une étiquette qui nous donne une date. La durée de conservation du machin serait donc facile à trouver (et je serai quand même bien casse bonbon de t’emmerder avec ça…) Maaaaiiiis, le truc, c’est que c’est un peu plus compliqué…. Sinon, ce ne serait pas drôle.

Les dates de conservation sur l’étiquette des aliments

Les aliments emballés indiquent tous (ils sont obligés par la loi) une date sur une étiquette ou assimilés. Jusque-là, tout va bien. Cette date n’est cependant pas la même selon le type de produits que tu achètes. C’est là qu’il faut ruser.

On distingue :

X La date de limite de consommation (la fameuse DLC) qui te dit de ne pas manger le truc au risque de tomber plus ou moins malade,
X La date limite d’utilisation optimale (ou la DLUO) qui t’indique en gros quand le truc sera un peu moins croustillant.

Tout est dans le choix des mots sur l’étiquette. Les gars font dans le subtil, on ne leur dit pas merci ! Je ne sais pas pour toi, mais moi, je trouve que ça fait une méga différence cette histoire.

Les délais de conservations sans dangers pour la santé.

les DLC sont des dates de conservation calculées sur la base de test faits en laboratoires avec beaucoup de précautions pour certains produits. Il existe donc une marge non-négligeable entre ce que tu peux manger et ce qui est inscrit !

Et là, tu te dis que les emballages, c’est bien joli. Mais question conservation, c’est quand même pas très précis..

Et je suis bien d’accord avec toi ! D’ailleurs, question conservation, je te conseillerais plutôt de te fier à tes 5 sens plutôt qu’aux étiquettes !

Comme je n’allais pas te laisser sans informations et sur ta faim ( c’est le cas de le dire), je me suis mis à rechercher de nouvelles informations croustillantes qui pourraient nous aider à dompter nos frigos ! Si je devais faire une grosse synthèse du truc, je te dirais que :

1/ les œufs ont tous une date type DLUO (mais pas appelé pareil parce que ce serait trop simple) de 28 jours alors qu’ils peuvent être bons bien plus longtemps. fais donc le test chez toi, et ne regarde plus jamais cette date ! Il faut simplement vérifier si l’oeuf flotte dans l’eau froide ou pas. Si l’œuf reste au fond, tout va bien. Sinon, c’est poubelle.

2/ Les yaourts sont encore bons et SANS risques pendant trois semaines après la DLC.

3/ La viande à la coupe, c’est trois jours maximum. Les aliments “ animaux” sont plus sensibles que les autres et ne doivent pas être conservés trop longtemps. Si tu en as besoin, congèle-les. La viande peut contenir du staphylocoque doré et la salmonelle, il ne faut pas rigoler avec ces bêtises.

4/ les produits de la mer, il ne faut pas trop jouer avec le feu. Apparemment, la bonne conservation du produit dépend énormément du professionnel (la structure hein pas le gars qui galère) qui s’en occupe. Le truc doit être sérieux.

5/ le poisson cru, c’est congélo et pendant 24 heures. Si tu veux faire des sushis, c’est bien. Mais les risques pour la santé en cas de mauvaise conservation des aliments sont grands et font bien mal (péritonite aiguë). Du coup, ne lésine pas sur les moyens !

Astuce supplémentaire :

Je sais qu’avoir un tuptup pour acheter de la viande à la coupe permet de réduire ses déchets.
Pour autant, ce papier emballage ne pèse vraiment pas grand chose dans ton bilan et répond à des questions de santé et on gaspille moins.
Je ne conseillerai jamais de prendre un tup pour ton boucher, je te préfère en bonne santé. Perso, J’ai choisi de garder le papier si nécessaire, et de diminuer drastiquement ma consommation de viande (2 fois par mois environ)

Conservation aliment

La méthode pour vérifier la conservation sans se tromper.

Voilà, je viens de te faire tout un topo sur ce qui est écrit sur les boîtes. Le truc, c’est que je milite pour la diffusion d’un mode de vie sans barquette. Mais siii, un truc où les magasins seraient remplis de petits sac bio motif arc-en-ciel, et de jolis paniers en osier. Un monde méga chouette, en somme.

Si tu es une fervente guerrière du vrac, tu as donc dû faire la joyeuse découverte de la conservation des aliments sans étiquettes. Et quand je dis joyeuses, je mens méchamment. Au début, ce n’est pas drôle du tout. On se retrouve avec des surprises qui sentent fort fort fort, et on tire la gueule.

Du coup, je t’ai préparé un petit tableau qui t’indique plus ou moins les dates de conservation des  d’un grand nombre d’aliments pour le réfrigérateur. J’ai glané les informations dans les livres que tu trouveras juste en dessous de l’article.

L’idée, c’est que tu puisses, même sans emballages, avoir une base de conservation sur laquelle tu peux te reposer. Ca aide, ca calme, c’est sympa, quoi. Moi, je l’ai aimanté sur mon frigo juste à côté des consignes du compost de quartier. ( #monfrigomedonnedesordres) Mais n’oublie pas que la meilleure méthode, c’est de vérifier si l’aliment est encore bon !

Ma méthode de survie

Pour conclure, je te dirais bien que toute cette histoire de conservation des aliments m’a appris la méthode suivante :

1/ je choisis mes produits en fonction aussi de leur durée de conservation (pas bête la guêpe) et je limite ceux qui pourrissent à la vitesse de la lumière,

2/ je mets en évidence ce qu’il faut manger là tout de suite (viande, poissons)

3/ je congèle si je sais que ce sera perdu dans la semaine.

4/ si j’ai un doute, j’utilise mes 5 sens et je choisis de prendre le risque ou pas.

 

Envie de découvrir d’autres astuces anti-gaspi ?

C’est tout pour moi aujourd’hui ! Je te dis à très très vite pour de nouvelles aventures ! N’hésites surtout pas à me dire quel est ton astuce favorite pour la conservation des aliments ! Ca me donnerait un coup de paluche dans mon grand débat familial mit réduction, cuisine et course au zéro déchet ! =^^=

Si tu souhaites découvrir d’autres choses, voici les livres méga chouette que j’ai lu sur le sujets !

A très vite petite fraise des bois !

crédits photo : unsplash
Source : livre « Moins gaspiller, c’est pas sorcier », et le site consoglobe.

Tu as aimé cet article ? Et si tu le partageais sur pinterest ?

Tout savoir sur la conservation des aliments pour lutter contre le gaspillage alimentaire / le mini guide !

 

Tags:
No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.