05 Juin

Comment Julie allie décoration et zéro déchet ?

Bonjour mes petits éclairs en sucre glace ! Je reviens aujourd’hui pour un nouvel épisode de l’interview : comment allier déco et conscience écolo ? Cette semaine on accueille un de mes gros coups de coeur de la blogo : Julie de banana Pancakes ! Joie, paillette et petite Fleurs !

Oui je sais, je suis un brin enthousiaste en ce moment, ce doit être la saison… =^^= !

Comme je vous en parlais la semaine dernière, la déco c’est pour moi : le grand défi pour maintenir mes nouvelles habitudes écolo !

C’est un peu mon casse tête perso ! Entre le choix de peinture, les meubles scandinave ou la dernière mode cactus, je frôle très souvent le craquage shopping dans ce domaine. Les habitudes sont plus durs à prendre, quoi. Du coup, je ne dis pas non pour partager avec vous d’autres astuces d’une super écolo de la blogo !

Avec tout ça, on sera rebooster pour le restes de l’année ! =^^=

C’est qui Julie ?

Sur banana Pancakes, Julie nous présente ces efforts écolos pour un monde meilleur, ses astuces du quotidien, ses coups de coeur du web et plein d’autres choses ! J’adore son contenu clair, précis et super utile ! Un problème pour ma dernière recette d’entretien ?

Banana Pancakes !

Je cherche un soin pour mes cheveux qui soit healthy, chouette, et écolo ? banana pancake ! Je veux me mettre aux huiles essentielles ? Découvrir des sites sur la blogo ? ou faire le point sur mes méthodes de rangement ?

Vous l’aurez compris, j’y vais souvent … =^^=

Qu’est-ce qui te donne le sentiment d’être chez toi d’un seul coup d’oeil ? pourquoi ?

Julie :

Sans aucun doute mon mur bleu du salon qui contraste avec la déco essentiellement blanche et bois clair. On ne pouvait pas refaire toutes les peintures quand on a emménagé alors on a choisi du clair partout sauf un seul mur bleu franc et j’adore ! Je trouve ça apaisant et en deux ans, je ne m’en suis pas encore lassée. J’ai un tempérament assez calme et finalement, j’ai besoin que ma maison fasse passer ce « calme ».

salon déco écolo interview

Dirais tu que ta démarche écologique a changé quelque chose dans ta déco ?

Julie :

« Oui, bien sûr ! C’est une démarche qui change notre comportement dans la vie en générale. En dehors du fait que j’achète moins et mieux, mon appartement est aussi envahi de plantes vertes comme un besoin de faire entrer la nature chez moi ! Le plus gros changement est sans aucun doute le tri et le rangement (qui n’est toujours pas terminé). En 1 an, on s’est séparé d’énormément de choses, on gagne en espace et en temps de rangement.

Pour moi, cela va avec la démarche écologique, on essaye de dépasser la surconsommation à laquelle on est habitué pour avoir un « chez-nous » qui nous ressemble, qui est pratique et qui ne nous pousse pas à acheter constamment de la nouvelle décoration. »

Comment fais tu pour adapter écologie et tes projets pour ton «chez toi » ?

Julie :

« Je n’achète plus sur un coup de tête et je me tourne essentiellement vers l’occasion. Mes achats déco sont maintenant réfléchis, ce qui me permet de trouver des matériaux plus « écologiques », des marques plus éthiques ou d’avoir le temps de regarder pour une occasion. Et si j’ai envie de quelque chose, je commence d’abord par regarder chez moi si je ne peux pas détourner un objet pour lui trouver une nouvelle utilité. Je ne suis pas très manuelle mais j’essaye quand même de trouver des DIY simples pour éviter d’acheter de nouvelles choses.

Par exemple, j’ai eu une envie de cuivre à l’automne dernier. Je n’ai rien acheté de neuf à part une bombe de peinture cuivre ! J’ai bombé des photophores, des caches-pots et même la citrouille d’Halloween !

La majorité de nos dernières acquisitions viennent des sites ou magasins d’occasion. Nos chaises de salle à manger viennent d’Emmaüs par exemple, on les a ensuite repeintes pour leur donner une seconde vie.

J’ai aussi trouver un petit banc en bois et le lit superposé des enfants sur le bon coin ainsi qu’un rocking-chair chez un brocanteur. Et mon objet de décoration auquel je tiens le plus est une planche de surf en bois, dénichée en soldes à San Sébastien. On l’a seulement « décoré » d’une guirlande de fleurs hawaïenne recyclée du baptême de ma fille et d’une guirlande de lumière de Noël!

Et certains aspects de ma démarche écologique me permettent aussi de faire de la décoration comme les bocaux pour les aliments secs achetés en vrac ou mes sacs en tissus pour les courses ! »

salon écolo interview déco

Le conseil écolo spécial « décos addict » qui souhaite aussi prendre soin de la planète, ce serait … ?

Julie :

« Toujours regarder les sites ou magasins d’occasion (le boncoin, ebay, Emmaüs…) ou les brocantes.  Et pour la décoration, rien ne vaut les DIY! Du masking-tape pour accrocher des photos, une bombe de peinture pour faire de jolis caches pots pour les plantes, etc…

Pour trouver des idées, direction Pinterest qui regorge de DIY très simples!

Et si on a vraiment besoin d’acheter de nouvelles choses, on essaye de chercher d’abord du côté des marques éthiques qui font attention à l’environnement et aux conditions de travail.

Je ne suis pas contre les grandes marques de déco. Par contre, ce n’est plus mon premier réflexe pour ma décoration.

Et si on fait de gros travaux de décoration ou qu’on investit dans des meubles, on se renseigne sur les peintures écologiques et on évite le bois en aggloméré ou contreplaqué qui contient du formaldéhyde.

Beaucoup de grandes marques lancent des collections plus écologiques ou made in France, il faut se renseigner! »

Pour toi, la bête noire de l’écologique de la décoration c’est … ?

Julie :

« Sans doute le besoin de nouveauté et l’attrait pour une mode qui change sans cesse. On est habitué à vouloir tout rapidement, peu cher et à s’en lasser rapidement. C’est un peu le même constat dans la mode vestimentaire.

Je trouve ça super de s’intéresser aux marques écologiques, aux matériaux ou aux peintures écologiques.

Par contre, cela doit s’accompagner d’une réflexion plus profonde sur ce que l’on recherche dans la décoration.

Il ne s’agit pas d’avoir une déco figée et permanente. Mais plutôt, d’éviter de se lasser et de jeter des objets encore utiles. Investir dans du durable, réfléchir aux couleurs qui nous font du bien toute l’année, à l’espace qu’on a besoin pour vivre sans passer son temps à ranger…

Tout ça participe à une décoration plus écologique et même à une façon de vivre. Je ne cherche plus à avoir un intérieur « parfait ».

Je cherche à avoir un intérieur qui m’apaise quand je rentre du travail, qui me permet de ranger rapidement et dans lequel toute ma famille se sente bien 😉 »

Récapitulons ce qui a bien marché pour Bénédicte :

Pour remplir sa maison d’amour et d’eau Fraîche, Bénédicte nous apprend pleins de choses sur l’évolution qui opère quand on se lance dans le minimalisme et le zéro déchet.

Au final, elle s’est posé un tas de question et s’est rendu compte que elle et sa famille préférait privilégier :

S’intéresser à des produits plus éthiques et écologiques,

Pour passer à une déco plus écolo, Julie s’est intéressée à d’autres types de produits qui correspondent mieux à ses valeurs : éco responsable, produits en france, réalisés dans des matières naturelles… Ce n’est pas le choix qui manquent. Elle a souhaité se rapprocher comme dans d’autres domaines de consommation de ses idées de fond et ne pas procéder à une consommation qui ne seraient pas éthique pour elle ! Une super idée !

Acheter d’occasion,

Quand on souhaite réduire l’impact environnemental de sa consommation, acheter d’occasion c’est la meilleure option ! Allier économie, décoration, et écologie, ce n’st pas toujours facile. Acheter dans une braderie ou un magasin d’occasion permet de simplifier tout ça et de lâcher un peu prise sur le grand défi d’une décoration écologique. En plus, les options ne manquent pas dans ce domaine, on ne compte plus les e shop ou les sites spécialisé qui nous proposent des produits formidables qui attendent juste une nouvelle maison !

Des créations récup facile à réaliser !

Une des bases du minimalisme, c’est de consommer peu. Ce n’est pas forcément de se séparer de tout ! Pour éviter de dire complètement au revoir à des objets qui peuvent être toujours utile, une bonne base pour aménager l’espace c’est de donner une seconde vie ! Si toi aussi, tu as la fibre créative, tu peux te lancer dans le relooking ou le détournement de certains de tes vieux objets pour les transformer en créations personnalisées !

C’est tout pour aujourd’hui !

Viens découvrir l’atelier « virer le superflu avec le sourire » et commencer à désencombrer toute ta maison !

Cet atelier est construit pour t’aider simplement ( sans pression, sans prise de tête) et avec humour à mieux t’organiser, te poser les bonnes questions , et virer le bordel ! Il est déjà suivi par pleins de petites fraises des bois qui se retrouvent chaque semaine autour d’un défi… Mais je ne t’en dis pas plus et te laisse le découvrir !

1Comment

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.