01 Mai

Mon avis sur les déodorants bio et solides après un an

Comparatif des déodorants solide bio & 100 % naturels ! Aujourd'hui, je te dis tout sur mes chouchoux du moment et leurs points forts ( ou faibles) Salut petite fraise des bois ! Aujourd’hui, on va discuter (à nouveau) de déodorant bio et solides. Après une petite année d’effort sur le sujet, j’ai eu envie de te donner un petit bilan des différents test que j’ai pu faire.

Tu trouveras donc dans cet article une comparaison de tous les déodorants que j’ai pu utiliser dans mon quotidien pour gérer les odeurs corporelles sans utiliser de produits bourrés de sels d’aluminium ou de produits toxiques !

Si tu ne t’es pas encore lancé dans l’aventure du déodorant crème et bio, je t’invite à lire mon article sur le sujet (histoire que tu ne sois pas complètement perdue). C’est une nouvelle habitude à prendre qui peut, au début, faire un peu flipper. Eh oui, mettre ses doigts dans son aisselle, ce n’est pas un geste que l’on nous as appris à l’âge des nattes et des bonbons au caramel !

Tu es prête à prendre soin de ta santé et à ne pas sentir le petit caribou en rut ? Ca te tentes de découvrir des alternatives bio pour ta routine du matin ?

Tu es au bon endroit !

 1. Fabriquer soi-même son déodorant bio

En bonne créative que je suis, et malgré mon petit côté “ randonnée” par tous les temps, j’ai voulu démarrer par des alternatives naturelles en mode “ brut de décoffrage”. L’idée, c’était de faire des recettes simples de déodorants naturels qui ne prennent pas beaucoup de temps. J’en ai testé deux.

HE Palmasora bio

Composition : cette huile essentielle est Antibactérienne Antifongique et un bon stimulant immunitaire. Elle est principalement utilisée dans les soins des peaux sensibles dans les produits types classique.

Application : appliquer de l’huile essentielle de Palmasora directement sur l’aisselle. Attention ! Les huiles essentielles peuvent provoquer des réactions. Avant de t’en tartiner tout le tour de l’aisselle, je te conseille d’en appliquer une goutte vers ton poignet et de voir sous trois jours si tu ressens des démangeaisons.

Palmarosa + Huile Coco :

composition : HE palmarosa et huile de coco. C’est le même principe que précédemment, mais il faut simplement touiller un peu avec de l’huile de coco. Cette huile nourrit et a des vertus antibactérienne. Elle permet donc une meilleure absorption sur la peau et au produit d’être plus “doux”.
Avis : l’huile essentielle de Palmasora m’a convenu pendant environ 4 mois. Elle ne tenait pas forcément toute la journée, mais les retouches dans la journée était assez simple ( vu que la bouteille est toute petite, je la mettais dans mon sac…) Aucune réaction cutanée à déclarer, cela me convenait bien au niveau de la peau. Le fait qu’elle prenne peu de place me paraissait être une bonne option pour la laisser dans mon sac en cas d’urgence. C’était une chouette alternative qui correspondait tout à fait à mon envie de me rapproché le plus souvent possible de la food cosmétique.
Le hic ? Au fil du temps, l’efficacité du truc a clairement diminué. L’odeur tenait moins, je devais souvent faire des reprises. J’ai donc arrêté.

2- Les déodorants naturels en magasins.

Comme je te l’expliquais dans mes astuces gains de temps, je ne me lance jamais dans des préparations compliquées. J’ai appris à accepter que parfois, je n’ai pas le temps, l’envie ou l’énergie pour tout faire moi-même. J’ai donc capitulé pour les déodorants naturels.

VOILA, J’AI LACHE LE VIEUX REVE DES COLLANTS, DE LA CAPE ET DES SUPERS POUVOIRS !

Face à l’échec de la solution du déodorant naturel fait à la maison, je me suis tournée vers des produits biologiques et naturels qui pourraient m’apporter de meilleurs résultats. L’idée, c’était de trouver un truc en mode jolie odeur pour toute la journée sans réaction cutanée ou petite contrariété.

J’en ai testé trois pour le moment et je suis complètement convaincue par ma dernière acquisition que j’utilise maintenant depuis deux mois (affaire à suivre ?). Trouver un produit qui me convient n’a pas été une mince affaire… Beaucoup de désillusion et de déception sur certains produits !

C’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé de t’en parler. Histoire que tu ne passes pas par là.

Déodorant solide lamazuna :

Composition  : Sodium bicarbonate, cocos nucifera (coconut) oil*, kaolinite, helianthus annuus seed cera / helianthus annuus (sunflower) seed wax*, cetearyl wheat straw glycosides, cetearyl alcohol, acetic acid, cymbopogon martini (palmarosa) oil*, geraniol, linalool, citral, farnesol, limonene

Avantage :Le déodorant lamazuna présente (comme tous les produits de cette marque) des garanties très chouettes. Il est bio, naturel et vegan. Il fait attention à réduire les emballages et vient dans un packaging super mignon. À première vue comme ça, un truc extraordinaire, en somme.

AvisJe ne vais pas te cacher que, très souvent, je suis méga déçue sur la qualité du produit chez lamazuna. Comme s’ils avaient oublié le cœur du métier : “ le produit doit servir à un truc, minette”. Ce n’est pas du tout pour cracher dans la soupe que je dis ça. C’est mon ressenti. Les produits sont très chouettes, mais sur moi, il y a toujours eu des soucis à l’application (shampoing, déodorants par exemple). Teste les sur toi pour voir si ils te conviennent ! 

Ce truc est totalement inefficace sur moi. Pire, j’ai eu l’impression que je transpirais plus quand je le mettais. C’était un échec cuisant. Si tu cherches un déodorant “couvrant”, je te le déconseille.

*Le visuel est celui du site de lamazuna. N’ayant pas eu une super expérience, je ne l’ai pas racheté et n’ai donc pas pu te faire de visuels. Crédit photo à lamazuna. 

Déodorant Clémence et Vivien le Poudré :

Compositionbutyrospermum parkii (karité)*, zhea corn starch (amidon de maïs)*, helianthus annuus seed oil (huile de tournesol)*, sodium bicarbonate (bicarbonate de sodium)*, prunus armeniaca kernel oil (huile d’abricot)*, citrus aurantium amara flower oil (néroli), lavandula angustifolia (lavande) oil, melaleuca alternifolia leaf(tea tree) oil, tocopherols (vitamine E), , linalool**, limonene**.

Points forts : Il est Bio, naturel et dans emballage dans un pot en verre (recyclable en partie ou réutilisable). Il correspond aux critères de base, quoi. Le plus ultime ? Son odeur de fleur d’oranger qui tient longtemps et que j’adore !

Avis : Gros Gros coup de cœur pour ce déodorant. C’est bien simple, il ne me quitte plus.L’odeur est top, je le trouve dans mon supermarché bio et il marche du tonnerre. Je l’ADORE. De toute façon, quand j’ai accès à un bon produit bio sans prendre ma voiture, je suis la heureuse de demoiselles la plupart du temps.

Ce déodorant est pour le moment le produit que j’ai le plus utilisé. Il n’a pas de  » perte » d’efficacité dans le temps, il sent bon toute la journée et ne m’irrite ( hors évènement particulier) la peau. Un indispensable dans ma journée finalement.

PSST : l’autre fois, j’étais complètement à la bourre et j’ai fait une bêtise. Je me suis rasée sous les bras et j’ai appliqué le déo. Ne fait JAMAIS ça.  La réaction a été instantée : rougeur, brûlure et démangeaisons. C’était vraiment pas drôle ce jour là. Aucune autre réaction n’est apparu ensuite. Il s’agissait simplement d’une erreur d’utilisation.

Déodorant Soapwalla  :

Composition : Zea mays (Corn) starch*, Butyrospermum parkii (Shea) butter*, Helianthus annuus (Sunflower) seed oil*, Magnesium hydroxide, Lycopodium clavatum (Club moss) extract, Kaolin, Sunflower lecithin*, Lavandula angustofolia (Lavender) oil, Melaleuca alternifolia (Tea tree) leaf oil, Glycerin*, Tocopherol, Citrus bergamia (Bergaptene-free bergamot) fruit oil*, Citrus sinensis dulcis (Sweet orange) peel oil*, Mentha piperita (Peppermint) oil*, Melaleuca cajeputi (Cajeput) oil*, Cymbopogon martini (Palmarosa) oil*, Activated Charcoal, Limonene**, Linalool**, Geraniol**, Citral**

Avantage : Ce déodorant est bio et vegan. Il est méga couvrant et dure toute la journée.

Avis : Après quelques recherche sur la blogosphère, je voulais absolument tester ce produit. Il semble  être LA solution. À l’utilisation, je dois dire que je n’apprécie pas l’odeur et qu’il “ chauffe” ma peau. Sale sensation de démangeaisons. Je ne pense pas que je pourrais le mettre tous les jours. Il est néanmoins très efficace et si tu n’as pas la peau sensible (genre pas du tout), il pourra être méga utile.

Pour être totalement honnête avec toi, il y’a autre chose qui me chiffonne. Je l’ai acheté sur un coup de tête et… il est produit à brooklyn. Faire traverser l’Atlantique à un déodorant, ça me dérange un peu. Il existe beaucoup d’alternatives en France à ce type de produit qui sont du coup ( vu le transport) beaucoup plus écologique.

 

Un dernier petit truc pour la fin …

C’est tout pour moi aujourd’hui ! Je te dis à très très vite pour de nouvelles aventures ! Dis moi si tu utilises d’autres substitut au quotidien aux déodorants classiques, ça me fera super plaisir de découvrir d’autre options !

Si tu souhaites découvrir d’autres choses, tu peux toujours lire :

1/ un article pour savoir comment utiliser des cotons lavables,

Sinon, tu peux aussi te lancer dans le programme pour virer le superflu de ton quotidien pendant un mois. Tu trouveras pleins de clefs pour te débarasser de ce qui peut te peser et alléger ton quotidien avec le sourire.

4 Comments
  • Louise
    Posted at 12:22h, 05 mai Répondre

    Coucou 🙂 Pour ma part, le premier déo « clean » que j’ai tenté était le Lamazuna … Ayant depuis des années beaucoup de mal à trouver un déo efficace, je voulais absolument que ça soit le déo parfait du premier coup. Surtout que je fais de l’eczéma sous les aisselles (c’est horrible !), ça devient vite très pénible de tester. Du coup premier jour : au top, aucune odeur, j’étais ravie ! Et puis j’ai continué, ça a commencé à piquer, puis bruler, puis au bout d’un mois j’ai ouvert les yeux sur la situation … j’avais les aisselles en sang !!! Bref, j’ai fini par renoncer, j’avais tellement envi que ce soit le bon que j’ai trop insisté ! Du coup j’ai testé celui de Pachamamai, et j’adore ! Je l’utilise depuis 6mois, je vais pas tarder à en acheter un nouveau, il est niquel sans odeur ni trace ! A voir l’été quand même mais je pense qu’il suffira amplement 🙂

    • Edith
      Posted at 07:10h, 06 mai Répondre

      Merci pour ces informations, j’avais testé le pachamamai mais au bout de quelques mois j’ai eu l’impression que mon corps s’était « trop » habitué et qu’il avait perdu en efficacité ! Une très belle journée à toi ! Edith

  • La parenthèse psy
    Posted at 11:05h, 01 mai Répondre

    Cela fait un moment que je me questionne quant à mon utilisation de déodorant… j’avoue j’avoue j’avoue j’utilise un anti transpirant (je sais je sais je sais, pô bon du tout). Et j’aimerai passer à qlq chose de bcp bcp plus sain (pas difficile tu me diras) donc je m’interroge sur la crème fleur d’oranger ! Je vais aller faire un tour dans mon magasin bio et voir si je le trouve ! Tu m’as donné envie d’essayer ! Il coute combien ?

    Bonne journée,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    • Edith
      Posted at 12:21h, 01 mai Répondre

      Bonjour ! Je crois que c’est dans les 8 € ( mais ça date un peu le pot dure une éternité) !
      Belle journée à toi !
      Edith

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.