Mes 3 recettes de maquillage diy naturel et zéro déchet ! –
19447
post-template-default,single,single-post,postid-19447,single-format-image,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

20 Mar Mes 3 recettes de maquillage diy naturel et zéro déchet !

Coucou petite rose des bois ! je suis ravie de te retrouver pour parler d’un sujet que je ne traite pas souvent sur jolichahut  : “mes diy beauté”  et plus précisément, de mes recettes de maquillage diy naturel ! Aujourd’hui, j’oublie ma scie sauteuse et mon rouleau pour fabriquer des trucs de filles !

Si je ne suis pas une grande passionnée par l’univers de la beauté, il y’a bien un moment où je me dis “ non, bichette, tu ne sortiras pas comme ça dehors”. Entre la fatigue des joyeux déplacements, des apéros, et le grand froid de mes montagnes, il faut régulièrement que je me bouge un peu le popotin pour mettre un peu de piment sur mon portrait !

Ne voies donc pas ici des recettes maquillage naturel ultra pointues qui changeront la nature de ta peau ! C’est simplement un peu de maquillage tout simple avec une pigmentation raisonnable pour un résultat qui ne s’approche pas du camion volé ! =^^=

trois recettes de poudres de teint qui donne bonne mine hyper simple à réaliser

Pourquoi réaliser un maquillage diy naturel ?

En fait c’est assez simple, fabriquer ses produits permet de :

¤ Choisir les produits que l’on utilise dedans,

Du coup, tu évites les compositions toutes plus alléchantes les unes que les autres dans les grandes surfaces. Si tu souhaites t’informer sur les dangers des cosmétiques traditionnelle, je t’invite à aller sur ce site qui t’expliquera tout bien mieux que moi. En plus, c’est trop chou !

Mais c’est aussi l’occasion d’éviter d’apprendre par coeur le nom savant des petits bêtes que les labos mettent dedans. Pourquoi ? Parce qu’en achetant “mieux”, on doit vérifier. Et que les étiquettes des produits, ils parlent mi chinois, mi alien. Ou elle s’inspirent éventuellement d’un langage éteint pour une bonne raison… =^^=

¤ Limiter le nombre d’emballage,

Eh oui, si l’on utilise des produits simples, et que l’on ne produit pas du maquillage pour 25 000 personnes, on réduit forcément la quantité d’emballage. Perso, j’essaie d’utiliser toujours les mêmes ingrédients car je sais que ma peau réagit correctement à tout ça et que je suis une fervente adepte du « less is more ».

Quelles sont les précautions à prendre ?

Si tu souhaites te lancer dans la belle aventure “ fais ton maquillage diy naturel “, tu auras besoin de très peu de choses mais d’un peu de préparation. Il me semble particulièrement important de stériliser tous les petits pots que tu souhaites utiliser par la suite. Pour cela, tu peux faire bouillir tout ce joyeux monde dans une casserole ou les astiquer à l’alcool avec un linge propre.

 Les ingrédients de base :

Argile blanche :

la demoiselle est cicatrisante, adoucissante, elle assainit et purifie la peau. Oui rien que ça. En plus elle a un fini un peu plus “blanc” ce qui peut aider dans la fabrication des poudres.

Fécule de maïs :

la fécule de maïs est une poudre fine et matifiante. C’est donc ta meilleure amie pour le teint ! Elle a un rendu parfaitement transparent ce qui ne gâche rien !

Poudre de betterave, ou autre épice rose/ rouge genre paprika :

Selon la couleur souhaitée, tu peux prendre une épices ou une autre. Les deux sont tout de même très pigmentées ! Less is more, on a dit !

Curcuma ou curry :

C’est jaune, c’est ensoleillé et si on les mélange on reste on arrive vite à un truc sympa.

Cacao sans sucre et bio :

le sans sucre est important. Tu ne veux pas tartiner ton joli minois comme au petit déj’ ! Juste le maquiller !

La plupart des ingrédients de mes recettes se trouve dans ta cuisine. Et je te conseille vivement de prendre plutôt les produits comestibles pour réaliser ton maquillage. Si il ne te font pas de mal en les ingurgitant ils ont carrément moins de chances de te faire du mal en les appliquant sur ton visage. C’est un principe que j’applique le plus souvent.

Pour les épices, l’idée n’est pas dans mettre des kilos, donc joue avec tes envies ou la couleur de ta peau. Je tire sur le jaune, je me munis donc de ce type de couleur au quotidien. Mais si tu as la douce joie de faire partie du club des teints rosés, mets une micro dose de poudre de betterave pour ce que ce soit joli.

maquillage diy naturel

La base des poudres :

Je réalise un mélange entre l’argile et la fécule de maïs ⅓ et ⅔ environ pour avoir une poudre claire et qui s’étale facilement. Je me munis d’un petit stick en bois que je nettoie ensuite au jus de citron. Et voilà c’est prêt pour les opérations suivantes !

Cette poudre sert effectivement de base mais peut aussi être utile dans un contouring. Oui madame, même en DIY, on peut tenter l’opération “ je me prend pour une youtubeuse de la beauté ma chérie” le temps d’une soirée !

Si l’idée te tente, tu peux l’appliquer généreusement après ta poudre de teint et ton blush sur les parties du visage pour qu’il y’ait de la lumière. Après dix secondes d’attente, tu estompes avec un gros pinceau. Tadaa ! Cela les rend un peu plus claires et attire l’oeil. En gros, les zones concernées sont le milieu du front, l’arrête du nez et le haut de la pommette. Le résultat est très discret mais fait son petit effet !

J’en garde donc toujours un peu au cas où et répartis le reste dans trois autres coupelle.

Astuce + :

Si tu souhaites matifier après un fond teint bio, ne te prends pas la tête. La fécule de maïs est ton amie  et oublie donc cet histoire de poudre de teint !

Les poudres colorés

C’est le moment de mélanger pour obtenir la couleur que tu souhaites. Avec les ingrédients que je t’ai donné en exemple, tu peux facilement réaliser une poudre du soleil, un blush, et une poudre de teint.

Pour un effet ensoleillé :

Je mets un peu de cacao et un TOUT petit peu de cannelle pour le doré. La couleur est très chouette mais j’essaie d’éviter la cannelle qui peut irriter mon visage… Cette poudre est peu pigmentée, il n’y aura pas de soucis pour être un peu bronzée sans être “ marquée”.

Pour le blush

Le blush est hyper simple à réaliser. Mélanges tout pour obtenir une couleur qui te met de bonne humeur. Pour moi, je mets un peu de poudre rose dans la base et éventuellement un peu de curcuma ou une épice jaune. Je n’aime pas l’ effet  joue de blanche neige. Je tire donc plus sur le côté « pêche » que « rose ».

Pour la poudre du teint:

Je n’ai qu’un conseil. Faites des tests sur votre peau (et pas sur votre main qui n’est pas de la même couleur que votre visage). Les poudres ne rendront pas le même effet sur votre visage que dans le peau. Moi, je tire sur le jaune ( merci génétique), et la poudre que j’utilise est très chouette. Quand on la voit comme ça, on se dit que je suis malade. Pour l’odeur, je rajoute parfois un pshiiit d’hydrolat. Par contre, cela rend le mélange humide et donc plus soumis à devenir cracra. Bon, comme je met rarement mon nez dans mon make up, je m’y suis faite mais je suis preneuse de toute idée sur le sujet ! =^^=

Tu as apprécié la balade ? L’article a pu t’aider à te lancer dans les joyeuses fabrications de filles ? Ca te dirais de soutenir jolichahut dans son aventure numérique ? Partage donc ce contenu sur Pinterest, ça me fera très chaud au coeur ! 

Voici mes recettes super simple de maquillage naturels ! Avec peu d'ingrédient, tu pourras facilement te lancer dans les cosmétiques maison

Edith monin
contact@jolichahut.fr
No Comments

Post A Comment