27 Juil

Salle de bains Zéro Déchet : Comment s’Organiser facilement ?

Salut petite fraise des bois ! Aujourd’hui, je reviens pour te parler de comment réduire tes déchets dans ta salle de bains zéro déchet ! Et aussi de te concentrer sur des produits plus respectueux de ta santé et de l’environnement dans ta routine beauté.

L’idée, c’est de te donner quelques idées de produits, de recettes et d’astuces qui pourront te guider vers une salle de bains qui ne produit pas produire trop de déchets et autre cracra innommables pour notre bonne vieille planète !

En plus, à la base, c’est un peu la fête à la poubelle la salle de bains ! Entre les masques monodose avec des petites fleurs dessus, le trillion de bouteille en plastique qui s’entasse dans la douche, et le millier de produits à se tartiner sur la figure… On n’est plus vraiment à un gadget près dans notre routine beauté !

Il y a quand même une marge de progression importante sans trop se fouler. On est parti pour une super salle de bains zéro déchet ?

Utiliser des produits solides

pour être toute propre

Si tu veux oublier les bouteilles en plastique pour nettoyer toutes les parties magnifiques de ton corps, il n’y a pas trente mille solutions. Il faut trouver un produit qui n’a pas ou peu de packaging. Alors, si au début, tu peux avoir peur de la savonnette de mamie Janine qui sent l’eau de Cologne et les joues qui grattent.

Ne t’inquiète pas, il existe des milliers de solutions beaucoup plus fun !

Dans une salle de bains zéro déchet, tu en as deux en fait :

Xsoit tu fabriques tes savons en mode petit chimiste avec de la soude et de l’huile. Et là, bichette, prend ton courage à deux mains et un masque gaz. Oui, je te conseille tout de même d’éviter de t’empoisonner avec les fumées de ces trucs, ce n’est pas top top. Genre PAS DU TOUT.

X soit tu passes à des marques de savons solides en vrac ou dans des packagings compostables. Cette solution te permet de trouver des shampoing et des savons avec des odeurs et des propriétés adaptés à ta peau ou tes problématiques beautés du moment.

Perso, j’ai choisi la deuxième option pour tous mes savons, mon shampoing solides, et tout un tas de trucs d’ailleurs. Je ne produis même pas mon dentifrice. C’est tout à fait personnel, hein. Mais je trouve que l’hygiène est une problématique de santé. Je ne me fais pas assez confiance avec mes tambouilles pour réaliser des produits efficaces.

Si tu veux savoir plus sur les produits solides, je t’ai écrit pleins d’articles sur le sujet :

X Comment bien utiliser son shampoing solide
X Comment passer au déodorant solide
X le Guide ultime des lingettes démaquillantes lavables !

Tu veux connaître mes chouchous du moment ?

Question produits solides, je suis assez routinière. J’ai trouvé les produits qui me conviennent, en gros.

Pour le savon, je suis bien désolé, mais je ne peux pas trop t’aider, car je suis tombée en amour inconditionnel pour un savon au Monoï bio qu’une dame vend en vrac sur le marché. Le truc sent le paradis, et moi, je suis aux anges tous les matins !

Pour les shampoings solides, c’est un peu plus compliqué, j’avoue. La question des teneurs en tensio-actifs commence à me travailler le ciboulot. Mais pour le moment, pas de gros changements, je te laisse découvrir mon avis sur tous les produits que j’ai déjà testé.

Mon dentifrice, c’est le Pachamamaï à la menthe. J’ai lu que celui à la fraise pouvait laisser un goût étrange après le brossage dans la bouche. Personnellement, celui ci ne me pose aucun problème, il sent à peu près le Hollywood chewing gum. Il y’a pire comme haleine.

2

Le Bois : la bonne option pour

les accessoires de ta salle de bains

Et oui, ma petite fraise des bois, dans la salle de bains, ce ne sont normalement pas les accessoires qui manquent ! Tu te souviens de cette histoire de gadget ? Eh bien, c’est simple ! Pour réduire tes déchets, il te suffit simplement de changer de produits pour te rendre belle comme un camion volé. Fini les gadgets, et bienvenue aux petits objets trop chou qui ont fait leurs preuves ! C’est la fête des brosses !

Une brosse, ça peut servir à tout un tas de bordel ! J’imagine que tu t’en sers d’une au moins deux ou trois par jour, non ? Le truc, c’est que bien souvent dans les magasins classiques, ils sont fabriqués à partir de produit bien cracra. De bons dérivés du pétrole, du plastique colorés, et parfois de la paillettes en forme d’étoile. Tout ça, on est bien d’accord, ce n’est pas recyclable. Ça finit enfouit, je ne sais ou, ou cramés dans le four d’incinération le plus proche. Rien de très fun, en somme.

Du coup, il est tout à fait possible de passer à des produits réalisés à partir de matières premières naturelles et éventuellement compostables en fin de course. Le tout, c’est de penser à les casser en plein de petits bout à la fin et de les poser dans son compost. C’est un peu l’ambiance bricolage de la fin de vie de la brosse à dents, quoi !

Tu veux connaître mes chouchous du moment ?

Personnellement, je ne possède pas énormément d’accessoires beautés. Je n’ai jamais le temps de les utiliser. Alors minimalisme oblige, j’ai fini par dire au revoir à mes vieilles reliques qui me reluquaient furieusement en mode  » tuons toute la cellulite ou les points noirs ». Aujourd’hui, je préfère me concentrer sur des soins en mode food cosmétique, une fois de temps en temps ! Mais si tu es une grande accro des routines à rallonges, je ne peux que te conseiller de tenter d’aller vers ces produits plus écolo :

X Une brosse à cheveux en hête artisanale

X une brosse à dent Bambou ( avec des poils pleins de charbon actif pour le sourire)

X Une pelotte en sicsal pour enlevés les impuretés et activer la micro circulation

X le domi- no pour virer les points noirs

X L’oriculi pour gratter doucement ton oreille.

3

Les produits naturels sont

multi-usages et minimalistes

C’est le moment où je te parle cocooning et de comment tu peux prendre soin de toi au naturel dans ta salle de bains zéro déchet, petite fraise des bois.

Comme j’ai déjà abordé le type de masque que je peux réaliser sur mon visage, je te laisse les découvrir ici, et je vais me concentrer sur les trucs que je continue d’étaler tous les jours sur mon petit minois !

Entre les crèmes hydratantes aux compositions étranges, les gommages au micro bille en plastiques, les lotions qui contiennent de l’alcool, les soins du visage et du corps que l’on te vend en grande surface peuvent se révéler très mauvais pour ta santé et super cracra pour l’environnement.

En plus, ça fait un paquet de bouteilles en plastique.

l’huile de coco,

Alors, il existe trente mille alternatives. Mon meilleur conseil serait que tu puisses te concentrer sur un produit qui fait tout et qui se trouve dans un packaging en verre. Cela te permettra de limiter tes achats et tes prises de tête  » je me mets quoi sur le visage ce soir ? ».

Pour ma part, j’ai opté pour le truc que tout le monde connaît ! Je te donne deux indices ! Le truc est recyclable, le truc est 100 % naturel. Il sent méga fifille et l’été toute l’année. Le truc est le chouchou de bon nombre d’entre nous. J’ai nommé l’huile de coco.

L’huile de coco, ça sert à tout, surtout dans ta salle de bains ! Perso, voilà comment je l’utilise au quotidien comme :

X démaquillant
X masque pour les cheveux
X crème de nuit pour le visage
X mousse à raser pour les jambes
crème hydratante pour le corps

Le soin “ anti spot”

Il y’a des jours où ma figure a décidé de me jouer des tours. En mode découverte de l’étrange et bouton insidieux. Si je ne lutte pas activement pour le retour de ma peau d’enfant, je t’avoue que je suis bien contente d’avoir un produit cosmétique simple et minimaliste qui me file un coup de paluche le moment venu ! Avec deux applications, la crise est passée et je peux me regarder de nouveau dans le miroir sans ferme un oeil ( Je blague, hein).

En cas de petites imperfections qui apparaissent, je te conseille de sortir un peu d’huile essentielle de tea tree de ta trousse de toilette. Alors, autant te le dire, le truc sent mauvais, mais c’est un peu l’arme fatale du bouton ! On ne va donc pas ( complètement) lui en tenir rigueur !

4

N’oublie pas de composter

tes déchets de salle de bains

 

Au début, j’avais total zappé le compost dans cette pièce de ma maison ! J’étais resté bloqué en mode  » épluchures et coquilles d’œufs ». Mais en fait, la nature est bien mieux faite que ce qu’il se passait dans mon petit cerveau malade ! On peut tout à fait composter une partie des déchets qui se trouve dans la salle de bains ! YOUPI ! Pour tout te dire, c’estl’article très chouette de Lauraki qui m’avait fait une bonne piqûre de rappel, l’année dernière !

Pour te donner une petite idée de la méthode ‘ on composte dans la salle de bains, je te dire qu’il n’y a rien de plus simple. Il ne s’agit pas de produits qui pourrissent très vite ou qui attire les bêtes, tu n’es donc pas complètement obligé de faire des voyages incessants au fond du jardin en petite culotte ! Perso, j’ai mis une boite hermétique dans le fond de mon tiroir sous le lavabo et je le vide tous les mois environ. Il n’est JAMAIS plein, mais il évite un paquet de saletés.

Dans ta salle de bains, tu peux composter :

X les emballages compostables (comme ceux de la marque pachamaï)
X les cheveux qui restent dans ta douche ou sur ta brosse
X le coton (si tu en utilises toujours)
X les ongles ( je sais, c’est glamour’) .

Un dernier petit truc pour la fin …

C’est tout pour moi aujourd’hui ! J’espère que cet article t’aura plu et apporter quelques pistes pour réduire tes déchets dans ta salle de bains ! Après tout, le zéro déchet n’a pas à être complètement fastidieux, ça peut aussi être un allié de la routine beauté ! 

Si tu souhaites en savoir plus, tu peux découvrir :

1/ un article pour découvir comment utiliser un shampoing solide

2/ des recettes de masques pour le visage !

xoxo Edith

 

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.