10 Avr

Comment faire sa vaisselle Zéro déchet

Comment faire sa vaisselle zéro déchet ? Tu souhaites réduire ta consommation d'eau ? Faire un geste pour la planète ? Et si tu me suivais dans cette nouvelle méthode zéro déchet ? Aujourd’hui, je reviens pour répondre à la passionnante question : comment faire la vaisselle zéro déchet ? Bon en tout cas, je vais tenter de t’apporter quelques conseils imagés pour améliorer le bilan de ta vaisselle à la main.

Autant te dire tout de suite, faire sa vaisselle zéro déchet n’est pas une petite question. C’est un débat perpétuel à la maison et on ne sait toujours pas si on va passer du côté #teamlavevaisselle ou pas. Peut-être chez toi aussi. D’ailleurs, je t’en parle ici.

Pour le moment, on reste à la bonne vielle méthode de l’évier et de l’éponge en utilisant des astuces qui nous permettent de faire une vaisselle zéro déchet. Ca donne un truc qui reprend les grands principes du zéro déchet.

X limiter les produits jetables (type éponges ou emballages),

X limiter au maximum l’utilisation de ressources naturelles pour que dal (type eau ou électricité)

X ET, parce que oui, on ne s’arrête jamais, limiter la production de déchets toxiques ou industriel.

Foutu casse-tête, je te dis. Comme d’habitude, et je te livre mes astuces dans toutes ces imperfections hein. Je ne suis pas l’experte de la planète. Je laisse ça aux gens qui décoiffent.

Au fil du temps, j’ai quand même appris deux trois trucs pour réduire l’impact sur l’environnement de cette tâche hautement barbante que celles de faire sa vaisselle zéro déchet. Parce que oui, ce n’est pas du tout comme faire sa vaisselle tout court. Cela demande quelques astuces.

1

Choisir le bon produit ménager

Grand bordel devant l’éternel, le produit vaisselle zéro déchet. Je suis complètement désolé de te décevoir, mais je ne te donnerai malheureusement aucune recette aujourd’hui.

J’ai tenté l’expérience à six reprises, savons de Marseille vert inclus. Et tu sais quoi ? Les plats ou les assiettes sont restés “gras”. Propre, hein. Mais gras. Genre, tu hésites à prendre l’assiette dans tes mains tellement c’est un truc poisseux. Faire tout tremper dans de l’eau chaude pour éviter ça, ne me semble pas non plus une super option. Cela signifie utiliser PLUS d’eau.

Je te conseille donc d’utiliser un produit écologique. Il a le mérite d’être efficace et de réduire de 30 % le taux de phosphate rejeté (puis traité?) dans l’eau. Ce n’est évidemment pas l’idéal. Si tu as une option qui fonctionne (et je dis bien qui fonctionne) je suis ouverte à toutes les suggestions. En ce moment, j’utilise le produit de la marque YOU à la menthe. Ce truc sent méga bon, j’en suis complètement fan. Il est labellisé ECOCERT et revendique son côté biodégradable.

Comme tous les produits écologiques de sa catégorie, il reverse donc 98 % de phosphore en moins dans l’eau.

L’astuce en + 
Si tu veux tout connaître de l’éco-toxicité des produits détergents pour lave vaisselle (machine ou non), je te laisse découvrir une étude scientifique très fournie que je me suis farcie, il n’y a pas si longtemps.Si tu veux mon avis in fine, on n’est pas encore arrivé à sortir des produits qui ne soit pas toxiques et qui lavent. Bien triste nouvelle.
Bon l’étude nous dit quand même un truc plutôt cool pour ‘ceux qui frottent’ : ‘De façon plus générale, ces résultats (…) font apparaître un impact environnemental moindre d’un lavage en machine avec des produits tout-en-un’.
Du coup, avec mon petit produits écologique, je suis pas complètement dans le faux. Je suis (un peu) rassurée.

2

Remplir deux bacs d’eau

et arrêter de « faire couler »

On considère qu’une vaisselle à la main utilise environ 40 litre d’eau. Mais soyons claire, ça, c’est, c’est quand on laisse couler l’eau. Pas de jugement, je suis passé par là.

Une bonne option pour limiter la consommation et passer autour des 15 à 20 litres d’eau, c’est d’utiliser deux bacs et de les remplir d’eau. Un d’eau chaude pour frotter, un d’eau froide pour rincer.

Pourquoi l’eau chaude, tu me diras ? On a qu’à frotter et puis voilà. En fait le truc, c’est que l’eau chaude, c’est qui va tuer les bactéries et tout les trucs pas super cool qui peut se trouver sur ta vaisselle sale. Donc soit tu rinces à l’eau chaude soit tu savonnes à l’eau chaude. Mais tu n’oublies pas l’eau chaude =^^= !

Généralement, je mets un gros saladier dans mon évier que je remplis d’eau froide pour rincer. Si je suis complètement honnête avec toi, il m’arrive de changer l’eau si j’ai beaucoup de vaisselle à faire. Histoire d’être sûre que je ne vais pas manger du savon toute la semaine.

Si tu veux connaître une méthode ultra précise pour faire sa vaisselle zéro déchet, je te conseille de lire l’article de consommons sainement. Elle est méga précise sur la méthode qu’elle utilise. Ce n’est pas la mienne, mais j’imagine que si tu te sens, c’est le truc à faire.

3

Utiliser des produits lavables

pour faire sa vaisselle zéro déchet.

Une astuce assez simple, c’est de se passer d’éponges ! Les éponges, c’est un peu l’objet de la routine. Le truc que l’on ne regarde plus (ni toi ni moi) quand on fait les courses. On les prend et puis voilà.

Le truc, c’est que les éponges, c’est jetable petite fraise des bois. C’est un foutu déchet en devenir, ce truc. Et si on ne fait pas attention, ça peut vite piquer dans les chaumières !

Un Français consomme environ 8 à 9 éponges par an. En soi, c’est peu. Mais ça fait 594 millions d’éponges par an en France. Et tout de suite, ça pique plus.

En plus d’être jetable (et donc relou au niveau écologie), l’éponge a un bilan écolo plutôt très mitigé. Même végétale, elle est réalisé à partir de viscose de pulpe de bois. Ce procédé industriel est polluant et nécessite tout un paquet de produit chimique contrairement à son petit frère (le lyocell).

Face à ce constat, tu peux simplement utiliser des produits lavables. D’ailleurs, je t’ai écris un articles spécialement sur le sujet il n’y a pas si longtemps ! Si tu veux en savoir plus, je te laisse donc découvrir comment arriver à te passer d’éponges traditionnelles !

 

4

Installer un éco-mousseur

Bon du coup, l’idée, c’est de réduire sa consommation d’eau pour faire sa vaisselle zéro déchet. On évite les 40 litres d’eau. Être équipé d’un éco mousseur au quotidien permet de réduire la quantité d’eau utilisée pour rincer la vaisselle. Un robinet classique va faire couleur environ 12 litres par minutes contre 5 litres s’il est équipé d’un éco-mousseur.

Cette petite chose est un petit bitoniot assez simple qui comporte une grille qui, si j’ai tout bien compris, laisse passer de l’air dans l’eau. Comme ça, tu as l’impression qu’il y’a autant d’eau qui coule devant toi mais en fait pas du tout. Si tu n’as pas équipé tes différents robinets de ces petits trucs très utiles, je t’invites à le faire ! Cela coûte rien du tout ( moins de 10 €) et ça participe à tes économies de l’année !

C’est donc une astuce simple et pratique au quotidien pour dépenser moins d’eau. .

Un dernier petit truc pour la fin …

Cette méthode pour désencombrer toute la maison n’est peut-être pas la plus classique que l’on trouve sur la toile, mais je trouve qu’elle permet d’aborder pleins de sujets “qui piquent” et de te donner des premières réponses aux questions bien complexes qui peuvent surgir quand on se lance dans le désencombrement.

Pour être “ tout à fait honnête”, cet article te donne grossièrement les étapes du programme que j’ai lancé il y a deux mois sur la newsletter. Si cela t’intéresse, je t’invite à nous rejoindre et à découvrir le nombre impressionnant de pdf que j’ai préparé (parce que je suis sympa) et à te lancer dans l’aventure avec les autres petites fraises des bois !

Si tu souhaites en savoir plus, tu peux découvrir :

1/ un article pour savoir comment faire un premier tri sans te poser de question.

2/ des astuces toutes simples pour désencombrer même quand on a la flemme.

 

*Certaines photos sont des visuels commerciaux chopés sur les sites marchand. Le crédit leur en revient. Merci à eux ! 
xoxo Edith

 

3 Comments
  • bribriM
    Posted at 19:26h, 17 juin Répondre

    et le cake produit vaisselle, pas mal, non ?

  • Fabienne Collin
    Posted at 22:56h, 23 avril Répondre

    Bonjour;
    Merci pour ton article et tes astuces. Moi comme savon de vaisselle, j’utilise un mélange 50-50 d’eau et de savon au bois de panama avec une cuillerée de bicarbonate de soude alimentaire et 10 gouttes d’HE de citron pour désinfecter et ça fonctionne super bien. Mais je n’ai pas la recette de ton style plein de peps et de bonne humeur. Un plaisir de te lire!

    • Edith
      Posted at 09:08h, 24 avril Répondre

      Coucou ! Merci pour ton commentaire ! Pourquoi du savon au bois de panama ? C’est un truc qui change le mélange ? Je vais sûrement tester ! Merci Et à bientôt !

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.