4 astuces positive pour Etre heureux en couple quand on est écolo –
20380
post-template-default,single,single-post,postid-20380,single-format-image,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

21 Août

4 astuces positive pour Etre heureux en couple quand on est écolo

Coucou petit fraise des bois, je reviens aujourd’hui pour te parler d’amour ou plutôt de l’équilibre à trouver dans ta vie de couple entre toutes tes valeurs à paillettes et… l’homme. En gros, la question du jour c’est comment vivre zéro déchet, heureuse est en couple.

Si tu ne vois pas le problème, c’est que tu es tombé sur un prince charmant végano défenseur de pâquerettes vissé sur une bicyclette. Oui, parce que l’homme est sûrement antispéciste et du coup, le cheval court à côté crinière au vent.

Et je te dis félicitations !

D’ailleurs tu peux  et pour bien te lancer dans l’aventure, tu peux aller découvrir toutes mes astuces de filles sur le zéro déchet !

Sinon, je suis à peu près sûre que sans description de la question, tu vois déjà le problème.

L’idée te parle ? Tu as déjà dû négocier avec l’amour de ta vie pour acheter des cacahuètes en vrac pendant la sacro-sainte sortie des courses ? Ça t’est déjà arrivé de tomber sur un os quand tu as sorti l’aloe vera contre les coups de soleil ?

Si c’est le cas petit chat, rassures-toi, tu es au bon endroit.

Le hic : l’homme n’est pas aussi enjoué qu’un soir de match

Choisir une voie qui sort de l’ordinaire, ça peut perturber l’amoureux. Un brin. Parfois, plus. Il faut pas se leurrer quand tu confectionnes pour la première fois ta lessive, il te demande pourquoi elle n’est pas de la même couleur que “ la lessive de sa maman”.

Si tu sors le vinaigre blanc, il lève les yeux au ciel en se pinçant le nez et file chez son meilleur copinou regarder un match de foot. L’homme n’est pas méga enjoué. Ce n’est pas son choix tout ça.

Tu as vu la lumière en premier que veux-tu, on n’est pas tous pareil.

Le truc, c’est que toi, petite fraise des bois, tu es méga en joie de la lutte anti-poubelle. Elle est entrée dans tes veines et tes rêves sur tapis volant. Du coup, tu es un brin sur les nerfs devant les yeux qui se lèvent, ou les emballages inopinés qui arrivent “parce qu’il est tombé sur une super promo pendant sa pause déj’’”.

Et je te comprends tout à fait. C’est quand même pas fun les emballages de sandwich dans ton bilan poubelle…

Pire, parfois tu es toute tristounette en te couchant le soir après un énième échec dans ta course effrénée vers la greenitude. L’homme n’a même pas voulu prendre cuillère de ta crème cacao vegan, ou de ta nouvelle recette au tofu épicé.

En plus, maintenant, il te donne des surnoms d’oiseaux colorés “parce qu’il trouve ça trop chou”.

Alors que toi, être une “ sa petite hyppie timbrée”, c’est pas vraiment ton truc. Bref, c’est l’échec cuisant ! Je te parle même pas de la tête de mini pouce si jamais un petit être remplis ta vie d’amour.

Tu te sens incomprise et toute seule. Et ça, petite fraise des bois, ça craint. On va pas se mentir.

Le zéro déchet et l’amour, ça se travaille !

Je suis là pour toi petite fraise des bois. Aujourd’hui, je prends ma cape à paillette en mode expert de l’amour. Artillerie lourde et chaussette longue, quoi ! Attends, non, faut pas non plus que mes chevilles explosent, je vais plutôt me préparer un bon thé, histoire qu’on discute entre chopinettes.

Vu qu’on est relax toi et moi, je peux démarrer fort : “ne quitte pas l’amoureux tout de suite”. Au cas où l’idée t’aurait traversé les narines, je te le dis, c’est une bêtise. L’homme n’est pas un mauvais bougre.

On est juste tous différents, et on prend le temps de s’adapter petit à petit.

Il faut simplement tenter d’amadouer la bête comme un gamin devant son assiette de brocolis. L’affaire est corsée mais on peut tous y’arriver à force de détermination.

Je suis persuadée que tout va bien se passer ! Il faut juste tenter quelques petites astuces sympathiques pour débloquer la situation ! Ca tombe bien, je t’écris un article juste pour ça !

Pourquoi j’y crois dur comme fer ?

Je suis passée par là petite fraise des bois, et l’amour gagne toujours.

En fait, petite fraise des bois, je dois t’avouer que l’homme, tout aussi formidable qu’il soit, n’est pas un fervent écolo. Tu oublie direct le prince charmant sur bicyclette. Il préférerait le jet ski. L’image est parlante, non ?

Quand j’ai débarqué avec mes valises pleins d’étoiles dans les yeux et les coeurs gonflés de bons sentiments. Je dois dire que j’ai rencontré quelques surprises face à certaines habitudes BIEN ancré dans son quotidien d’ours célibataire et réfractaire au changement.

C’est un homme, hein, changer c’est pour les mauviettes. On ne change pas une équipe qui marche !

Aujourd’hui, l’homme n’est plus un ours. Non non madame. Est ce qu’il lève parfois les yeux devant mes projets furibonds ? Eh bien, non, il réfléchit… Et pose ses limites quand j’abuse de la carafe.

Il met du sien et on avance dans le chemin de la joyeuseté écologique ensemble. Et ça, petite fraise des bois, c’est la fête !

Je ne me sens pas toute seule ou incomprise. Est ce que cela signifie vraiment que l’on est les meilleurs écolo du monde ? Non. Ca veut dire que je sais qu’un jour, on sera au top. Pour le moment, un pied devant l’autre ensemble et on avance à notre rythme.

Tu veux savoir comment je suis passé du point A au point B ? Comment l’homme a fini par manger des brocolis en souriant ? C’est parti !

Astuce # 1 / l’homme est formidable, un point c’est tout.

Ce garçon qui, là maintenant tout de suite, te sort par les yeux, Il est formidable. Si tu l’as choisi, c’est qu’il est génial pour au moins 30 000 raisons. Bicyclette ou pas. Je ne sais pas si c’est ces yeux vert, son sourire, son humour, ou ses petites attentions, mais je suis parfaitement sûre que le mec gère de la carafe. Un point, c’est tout !

Et j’aimerai que tu t’en souviennes, genre vraiment.

Concentre toi dessus le plus souvent possible.

Ne t’inquiète pas, petite fraise des bois, je ne vais pas te demander de réaliser des exercices de mise en confiance la tête en bas sur de la musique Indie pour solidifier ton couple. Je laisse ça à celles qui se forment vraiment au spiritisme et à la méditation.

Non, ce que je te propose c’est simplement de te rappeler le plus souvent possible les qualités de monsieur et tout le bien qu’il t’a apporté ou qu’il t’apporte.

Pourquoi ? C’est assez simple, en fait.

Tu n’amèneras jamais personne à évoluer avec toi si tu ne lui montres pas de la confiance, de l’amour et de la joie..

 Et genre pas en lui faisant son plat de pâte préféré, hein.

Avec des mots, des gestes et des photos si besoin.

Tu avais envie d’apprendre tes leçons toi quand ta prof d’anglais te rabâchais que tu étais naze et sans espoir ? Non, tu mettais probablement des écouteurs dans tes oreilles et montait les sons des spices girls ou du dernier single de Manau ( je rajeunit pas, je sais). Ben là, c’est pareil.

Le mec, il a pas envie d’apprendre sa leçon car il se retrouve dans une nouvelle matière où il pane rien et la prof n’est pas fun.

l’astuce suprême :

Montres lui tout le bien que tu penses de lui. Le plus souvent possible option yeux de biches et grand sourire. Rien à voir avec le zéro déchet. La confiance, il n’y a que ça de vrais.

Astuce #2 / Change de disque et trouve l’argument qui touche son coeur de gros ours

Si tu veux convaincre quelqu’un d’un truc qui te tient à coeur, il n’y a pas trente mille solution. Il faut lui en parler et trouver le bon argument. Se planter. Recommencer et ne rien lâcher.

C’est comme les brocolis !  Avant de capituler face à la tête blonde, tu n’essaie pas qu’une recette, tu télécharges toutes les recettes de marmiton. Tu cuisines. Tu supportes les cris et les pleurs et APRÈS, tu abandonnes, non ?

Le truc important dans toute cette histoire, c’est de trouver le bon argument.

Quand tu l’as trouvé, l’endurance ne sert plus à quick. C’est le plus dur, hein. Il faut donc s’armer d’une observation de prédateur et frapper quand l’homme ne s’y attend pas. Et là, ça marche.

Je vais te compter fleurette trois secondes sur mes petites aventures de couple heureux. Au début, l’homme ne voulait même pas manger de légumes bio.

Composter oui, les boites en verres et tout le tintouin, pourquoi pas. Le bio, faut pas déconner. Si si je te jure.

L’homme faisait léger une fixette sur le légume. C’était un brin compliqué, du coup. C’est un peu la base de manger bio ou tout du moins d’essayer. Rapport à la santé …

Tu sais comment je l’ai convaincu ?

En changeant de discours… Après lui avoir exposé tous les risques pour la planète ou pour son organisme sans la moindre réaction, j’ai fini par changer de fusil d’épaule. Et ça a marché.

En gros, je l’ai pris au sentiment. Je lui ai rappelé qu’il y’a des gens derrière ses légumes. Des gens qui manipulent ces foutus produits chimiques. Des gens qui ont des familles et des enfants. des gens qui vont, selon toutes les études scientifique que ma maman m’a montré, avoir un cancer bien dégueu à force de nous nourrir.

Et tu vois, ça, il a l’a pris en compte. Il a un coeur l’amoureux. Un gros tout chamallow qui pleure devant bamby et sa maman.

Il ne veut pas participer à rendre malade un type bien en finissant son assiette. Enfin, il mange bio à la maison et ne se plaint plus. TADAAAAA. Franchement, ce jour là, j’aurai pu avoir une OLA de 2000 personnes, c’était pareil.

Astuce # 3 / l’écologie, c’est une fête ou ça n’est pas

L’écologie est une fête et ça doit le rester. C’est un principe suprême pour moi ! Qui a déjà VRAIMENT écouté un bobo relou en plein discours “ c’est tous des cons, ces gros beauf qui regarde la tv ?”. Qui, je te le demande ?

Le mec, il te donne juste envie de le gifler, ou de lui montrer une photo de lui en train de regarder une série bien pourrie type le miel et les abeilles. histoire de le marquer à jamais pour qu’il se taise.

Je t’en supplie, petite fraise des bois, ne tombe pas dans la “ je sais tout attitude, on va tous câner ”. C’est tentant, je sais. On flippe tous.

Mais ça ne fait pas vraiment avancer le chmilblik. Tu n’obtiendras jamais rien de l’homme avec cette attitude. A moins, qu’il se prenne vraiment pour un super héro, et là, il a besoin de parler avec un professionnel compétent.

Tu te dis probablement que je pète un peu un plomb avec mes histoires de fête et de positive attitude. Tu ne vois pas le rapport avec le fait de mettre en place de bonnes habitudes au quotidien et ton homme qui s’en fout. Et bien, pourtant, c’est bien l’astuce qui marche le plus !

Faire la fête de l’écologie, c’est positif, motivant et très sympa. Et ça doit le rester ! 
Astuce pour être heureux en couple quand on souhaite changer de vie ou avancer vers des habitudes écolos et minimalistes

On fait comment ?

Je m’explique. Tu ne vas pas vraiment organiser la rave party du compost et du légume bio tous les jours. Il s’agit simplement de mettre en place des habitudes qui lient l’écologie à des bons moments. de vrais bon moment.

Si ton amoureux n’est pas un fervent défenseur de l’environnement, il n’attendra peut être pas avec impatience de faire ce truc pour sauver la planète mais parce qu’il va bien se marrer.

Du coup, tout le monde est content.

C’était comment pour mon couple ?

Au début, l’amoureux râlait des courses. Pleine de bonnes intentions, je l’emmenais dans la biocoop à côté de la maison pour nous nourrir “en conscience”. C’était plutôt la catastrophe de l’amouuur ce magasin. Il ne se sentait pas à l’aise.

Les vendeuses le suivait pour savoir si il avait besoin d’aide dès qu’il passait le pas de la porte. Et pour finir, les prix lui faisaient tourner de l’oeil. Bref, c’était vraiment un carnage hebdomadaire.

Depuis ? On a trouvé la solution.

Tous les samedis matin, on va au marché et on retrouve nos copains pour l’apéro juste après. C’est la fête de l’écologie, on achète bio et local en se promenant main dans la main au milieu des petits commerçants.

On discute, on rigole, on sourit. On est bien. Et après ? On fait la fête pour se féliciter avec nos potes pleins d’humour avec un bon verre de rosé. Ou deux. Ou trois quand on vire de la carafe en groupe.

L’homme, il aime l’apéro avec les copains. Moi, j’aime le voir sourire pour notre petite vie à deux. Et pour notre équilibre, c’est top !

L’astuce suprême

Et si tu trouvais plutôt une habitude écolo à partager en souriant ?
Comme une séance cuisine végé avec la musique à fond ? une soirée découverte du vigneron bio à côté de chez toi ? un atelier récup de meuble et bricolo fever ?
Ne te mets pas de limites et fais le à deux !

Astuce # 4 / Tout vient à point à qui sait attendre

Voici venu le temps de la dernière astuce ! Si tu es toujours là, c’est sûrement que mes blagues te passionnent, ou que tu trouves ce contenu intéressant. Dans les deux cas, je te remercie petite fraise des bois, ça me touche du fond de mon petit coeur crousti fondant. Tu ne vas pas être déçue du voyage !

Une des choses que le zéro déchet m’a appris, c’est que si tu veux t’améliorer et remettre en cause tes petites habitudes de vie, il faut du temps.

Tu peux penser que c’est un discours qui ressemble à un enfant qui pisse dans un violon mais pour moi, c’était une foutue révolution.

Je suis de ceux qui foncent la tête baissée dans les grands projets de vie. Si j’en ai l’occasion, je prend mon billet d’avion paris new york sur un coup de tête si le coeur m’en dit. Je me coupes les cheveux très court si je passe chez le coiffeur.

Bref, je ne m’embarrasse pas de doute quand j’ai décidé un truc. les conséquences c’est pour après.

Oui mais voilà, le zéro déchet, la green attitude, c’est un truc global, qui bouge tout. tout le temps. et l’homme à côté de toi, il te rend heureuse pour pleins de raisons. Il vaut le coup d’attendre. Il le mérite autant que tu mérite les milliard d’étoile que je te souhaite dans tes mirettes.

Mon dernier conseil :

Si je ne devais t’en donner qu’un, ce serait celui ci : accepte que l’on a tous son rythme, et prend le temps de l’attendre. Il te surprendra bientôt. Je t’assure. Pour la petite histoire, après mes efforts, mon amoureux m’a ramené des fleurs il y a quelques semaines.

C’est une très belle attention, non ?

Elle aurait pu être moins chouette avec du plastique tout autour. Mais non, l’homme est allé cueillir de la pâquerette dans les champs. Parce que d’après lui, je mérite que mes fleurs soit locales et sans emballages. L’homme est merveilleux. Tu vois, je te l’avais dit.

 

A très vite petite fraise des bois !

Cet article t’a plus ? Et si tu le partageais sur pinterest ?

Je te donnes toutes mes astuces pour être heureux en couple pendant une période de changement ou de prise de conscience écolo. Tu ne sais pas comment le convaincre? Cet article est fait pour toi !

Edith monin
contact@jolichahut.fr
No Comments

Post A Comment