3 Astuces Gain de Temps de mon quotidien Zéro déchets – Jolichahut
19431
post-template-default,single,single-post,postid-19431,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

3 Astuces Gain de Temps de mon quotidien Zéro déchets

Quand j’évoque mes joyeuses habitudes anti-poubelle dans mon entourage, il y a deux réactions qui reviennent toujours. C’est selon l’humeur de l’interlocuteur.

Il y a la fameuse réplique de la fille/cadre/ami complètement débordé qui culpabilise et qui m’indique en vibrant : “ mais tu crois que j’ai que ça à faire, ma pauvre fille ? ”, d’un côté.

Et la réflexion absolument fataliste (c’est la pire.) du type qui est bien content de ne pas avoir à fourrer son nez dans des histoire compliquées. Celui-là, il répond généralement un truc bien condescendant (en pensant que cela me coupera le sifflet) du genre : “ Oui, non, mais c’est bien joli tout ça, mais tu joues avec trois paquets de pâtes face à un cataclysme climatique… Réveille-toi, petite chose, on va tout caner dans d’atroces souffrances. Il faut se faire une raison.”

J’exagère un brin, soit. Mais l’état d’esprit est là.

Personne n’est complètement indifférent face aux changements climatiques et/ou à sa capacité à tenter d’aider l’espèce humaine. Le truc, c’est que changer, ça fait carrément flipper, et surtout, ça prend du temps.

Parce que, oui, on est tous plus ou moins en train de tirer sur la corde. Et, oui, rajouter des étapes supplémentaires ne fait à priori rêver personne.

Mais, petite fraise des bois, je t’assure que faire de petites choses (ou passer trois secondes tous les deux mois), c’est possible. Et c’est d’ailleurs le sujet d’aujourd’hui (#l’introlapluslonguedumonde) !!!!

Zéro déchet on s'organise ! Je t'explique toutes mes astuces pour gagner du temps dans un quotidien où l'on souhaite réduire ses poubelles !

Les nouvelles habitudes “zéro déchet” prennent du temps

Si je m’égosille carrément sur l’histoire du petit colibri régulièrement, j’avoue que la question du temps me paraît plus épineuse et qu’elle peut parfois me mettre légèrement mal à l’aise.

Attention, hein. Je ne pense pas DU TOUT que faire trois efforts pour réduire sa poubelle au quotidien est une activité chronophage impossible à tenir.

Simplement, je n’ai effectivement pas trois enfants, un chien, un chat et trois lapins. Je vis ma petite vie tranquille avec l’Amoureux. Le schéma est assez simple, du coup. Et malgré ça, moi aussi, je suis parfois débordée dans mon petit quotidien de “jeune cadre dynamique”.

Face au stress des mamans en burn-out, je n’ai simplement pas d’argument général.

Parce que oui, passer vers du 100 % maison et éviter les courses en drive,  ça prend forcément plus de temps. C’est vrai.

Je me retrouve donc à dire des trucs du genre “chacun son rythme” et “tu vas y arriver”. Ce qui, franchement, est aussi utile qu’un discours politique sur le chômage. (autrement dit utilité zéro)

Du coup, l’idée m’est venu de partager avec toi mes petites astuces qui me simplifient grandement ma vie en mode “ la poubelle doit disparaître”. Pas de révolution au programme, mais plutôt une façon de fonctionner.

J’espère qu’avec ces quelques lignes, tu verras que rien n’est insurmontable. Et surtout pas, diminuer ses déchets. N’hésite pas à partager en commentaires tes propres astuces ! Plus on discute, plus on pourra faire avancer le bordel !

Se concentrer sur l’essentiel

Un des trucs qui fonctionne du feu de dieu, c’est de ne pas vouloir être la reine du processus. On fait simple et on trouve déjà ça génial.

Pour de vrai et avec le sourire, s’il te plaît. (#instantautoritairebonsoir)

Quand je lis certains blogs, ou que je regarde des vidéos YouTube, parfois, je déprime sec. En mode “mais comment fait cette dame parfaite ?!”.

Pourquoi ? Parce que la dame semble avoir le temps de cuisiner un pot-au-feu, des cookies, une nouvelle crème hydratante, et même, de coudre une robe pour la petite dernière. Et ça, dans la journée.

Ce n’est pas mon cas.Moi, je fais simple, petite fraise des bois.

Si tu veux survivre (ou simplement aimer tranquillement, c’est possible aussi) ton nouveau mode de vie, ne vise pas la lune. Fais simple et privilégie des essentiels.

Pour te donner un exemple, je n’utilise pas au quotidien de crème hydratante, je me barbouille d’huile végétale le visage deux fois par jour. Et basta.

Cette habitude à un double avantage : l’huile ne périme pas, et je peux la conserver la vie des rats (et donc moins faire de course). Mais surtout, je limite le nombre de mes séances de tambouille à des produits qui me semblent essentiels. Comme les repas ou la lessive.

Les crèmes hydratantes aux compositions compliquées, c’est sûrement la fête. Mais pour celles qui ont le temps ou qui souhaitent privilégier leur peau à leur estomac.

C’est un choix honorable. Mais, franchement, le soir, quand je boulotte mon curry de légumes ou mon dernier gâteau au chocolat. Je ne regrette pas.

Exercice pratique :

Tout ce joli manège signifie que tu dois trouver un équilibre entre ce que tu fabriques, ce que tu achètes et les recettes que tu sélectionnes. Fais donc le point deux secondes et demande toi :
X Qu’est ce qui te prend trop de temps d’après toi ?
X comment peux-tu le simplifier ? Connais-tu une alternative plus simple ?
X Nécessite-il vraiment toute l’énergie que tu y mets ?

Simplifier au maximum

Voici mes astuces pour s'organiser facilement au quotidien quand on se lance dans le zéro dechet. Tu peux avoir peur de ne pas avoir le temps, et c'est bien normal ! Mais ne t'inquiètes pas je t'explique comme y arriver à ton rythme !Il existe un nombre incalculable de manière de fabriquer un truc. Ou de cuisiner des pois chiches (au choix). Pour t’en convaincre, tu peux passer sur Pinterest. Le monde de possibilités est énorme et passionnant.

Et, je trouve ça absolument génialissime.

Mais, au quotidien, je me concentre sur du fait-maison avec peu d’ingrédients, et un nombre d’étapes réduit. Et des recettes testées et approuvées.

L’idée, c’est qu’une recette qui nécessite plus de 20 Minutes de préparation, c’est une recette que je tenterai exclusivement pour le repas de Noël (si je suis de bonnes humeur).

Oui, on mange souvent deux fois de suite la même chose. Et même que, parfois, c’est omelette au fromage et purée de carotte (achetées en vrac) ! Et puis alors ?! C’est très bon.

Passer et donner de son temps pour une vie pleine de sens et de bons moments, c’est un pur plaisir, petite fraise de bois. Se lancer dans la course de la maman/petite amie/épouse parfaite, c’est un supplice.

Mais concrètement, c’est quoi faire simple ?!

Choisis des recettes simples, et insère les dans un classeur secret de Pinterest. Genre 20 max et qui peuvent se décliner facilement. Dès que besoin, tu cliques, tu retrouves des alliés de fou créés par des filles et des garçons formidable.

Et rien que ça, moi, ça me met le smile.

D’ailleurs, vu que je suis sympa, je t’ai préparé mon classeur de recette au top. Histoire que tu démarres avec de bonnes bases.

Si tu veux en savoir plus, je te laisse découvrir  Mon classeur de recettes sur Pinterest 

Le Batch cooking

Le batch cooking, c’est un mot savant pour dire que je cuisine peu.

En gros, une ou deux fois par semaine.

Et, surtout, que je ne fais qu’une seule fois les courses. Je décline ensuite les légumes que j’ai achetés en plusieurs recettes (curry, purée, galette, poêlées ou rôtis au four), et je prépare des crèmes ou des gâteaux pour les snacks. Une casserole de riz. Et le tour est joyeusement joué.

Il ne s’agit pas de ne plus cuisiner, mais de s’organiser une ou deux plages horaires qui sont dédiées à ça. L’avantage ? Le reste du temps, tu mets les pieds sous la table et tu profites de bons moments.

Le must ?! Tu es l’héroïne de ton mec qui boulotte joyeusement les dernières friandises du moment. Le tout, en mettant une série sur Netflix les doigts de pied en éventail.

Le moins ?! Tu manges parfois la même chose à plusieurs repas. Moi, ça me va. Mais c’est un choix.

Cette façon de faire permet d’avoir des repas, chaud ou froid, en utilisant un minimum les équipements (en mode quatre plats au four à la fois, quoi) . Et puis, je mixe souvent un peu tout selon mon humeur quand je rentre du boulot ! Finis la frustration.

Les légumes d’hier deviennent des crudités, ou inversement. Les légumes rôtis s’accompagnent de nouveaux copains dans l’assiette et c’est pas plus mal. On fait du patchwork et c’est super bon !

Si tu veux en savoir plus, je t’invite pas à lire l’article qui ne parle que de ça. Et découvrir aussi mon outil secret (sensiblement le même que celui d’en haut) à savoir mon classeur de recette végétarienne méga facile.

Si tu veux en savoir plus, je te laisse découvrir  Mon organisation en cuisine

Limiter les séances de “ fait-maison”

Pour certaines choses, il n’y a pas de solution dans le commerce. Ou peu. Ou je n’ai pas envie de les acheter. Ou les trois. Ce sont donc des produits que je fais moi et qui sortent un peu de l’ordinaire.

Bref, je fabrique ma lessive, un partie de mon maquillage, et quelques petites choses comme ça. Genre mes bougies ou mes meubles. Ou mon produit ménager qui fait tout.

En soi, ça prend du temps. (en même temps, je kiffe les après-midi peinture,hein )

Du coup, j’ai pris l’habitude de me prendre pour une usine deux ou trois fois dans l’année !

Je fabrique en grande quantité ce dont j’ai besoin si ce n’est pas susceptible de produire de moisissures ou de réactions chimiques impromptues au bout de quelques semaines.

Par exemple, je ne fabrique mon maquillage en poudre qu’une fois par an et ça me va très bien. La lessive, c’est cinq fois dans l’année. Les produits ménagers, c’est un peu plus souvent.

Je prends donc effectivement cinq heures par an pour fabriquer des trucs qui me sont indispensables. Mais franchement ? Les journées font 24 heures et il y en a 365. Je n’ai pas l’impression de les gaspiller….

Et si je me loupe ?

Parfois, j’ai zappé la lessive. En 3 mois, je peux oublier que j’ai déjà utilisé le pot d’urgence.

Dans ces moments-là, je prends l’option de me lancer direct ou dès que j’ai un moment. La lessive attend un peu et ce n’est pas bien grave. Il reste forcément quelque chose dans mon placard.

L’imperfection, c’est confortable.

Ceci est une astuce un peu moins “ménagère du quotidien”. On passe au côté philosophie de vie, quoi. Promis, ça ne durera pas trop longtemps.

Ma petite rose des sables, s’il y a une chose qui est sûre, c’est que se lancer dans l’aventure “ la poubelle n’est pas mon ami ” remet les choses en place. On se prend deux trois vérités dans les dents les premiers temps, et ce n’est pas plus mal.

Pour la jeune cadre dynamique que je suis 80 % du temps, c’est se prendre en pleine tronche le côté pratique de la vie (qui m’échappe le plus souvent).

Du coup, si je n’ai qu’une vraie astuce, ce serait celle-ci. La perfection, c’est bien chez les autres ou dans les maisons pavillonnaires des desperate housewife. Le tout, c’est de continuer à faire les petits gestes auxquels tu tiens.

Si tu n’as pas le temps, ne fabrique pas tout.

Achète des plats cuisinés dans une boite en verre où je ne sais quel truc dont tu n’as pas envie de te passer. Personne ne t’en voudra. Et au moins, tu auras gardé le sourire !

Réduire ses déchets ne doit pas devenir un passe-temps frustrant, mais une habitude qui s’oublie. Et ça, petite peluche de l’antarctique, c’est le but ultime.

Celui que l’on atteindra tous à 80 balais sur un banc public à discuter avec sa plus vieille copine !

Exercice pratique :

Pour te convaincre que l’imperfection peut fonctionner pour la planète, sache que :
X la lessive peut éventuellement attendre demain sans provoquer une nouvelle guerre mondiale
X les raviolis bio dans un gros pot en verre est une super option pour les soirs de crise (le verre ça se recycle après tout, on n’est pas aux pièces).
X le dernier masque à la mode contre les points noirs peut se constituer exclusivement de miel et de yaourt (et que tu peux laisser une cuillère quand t’as fini ton repas et prendre trois minutes pour toi après avoir couché les enfants).

C’est tout pour aujourd’hui !

Ces astuces gain de temps t’ont plu ? Tu as envie d’en savoir plus ? de creuser le sujet jusqu’à plus soif ?

Voici certains articles qui pourront t’aider à en découvrir d’avantages :

1Envie de découvrir plus d’astuces zéro déchet ? des recettes ? des petits gestes simples ? Viens découvrir mes coups de coeurs blogo sur le sujet.

2Le zéro déchet te met dans le stress ? Parfois tu te décourage ? Et si on rigolait un peu des symboles et que l’on se posait pour en discuter ?

3Tu as envie de t’organiser ? Tu trouveras ici quelques astuces géniales de l’accro du budget ! Moi, j’ai vraiment adoré !

4 Tu te sens débordée, un point c’est tout ? Et si tu retrouvais un peu de calme avec le coaching de zen et organisée?

A très vite petite fraise des bois

Pleins de Chahut à toi ! 

Ces articles vont te plaire !

 

 

7 Comments
  • Aline
    Posted at 21:53h, 05 février Répondre

    Bonjour! Super article! J’essaie de faire comprendre cette jolie philosophie du « c’est pas grave si c’est pas 100%, c’est pas grave si c’est plus tard ou si c’est pas le top » à tous le monde quand je leur fait découvrir le monde en dehors du supermarché et du plastique… et ben c’est pas facile! Alors merci de nous aider à communiquer…!

    • Edith
      Posted at 12:57h, 07 février Répondre

      Merci pour ce gentil commentaire ! A très vite !

  • Sur un petit nuage (Virginie)
    Posted at 15:53h, 19 août Répondre

    Hello, je suis tombée sur ton article en cherchant des articles à partager ses prochains jours sur ma page Facebook. Et je suis immédiatement tombée sous ton charme !
    Déjà j’adore ton article ! Je vais le partager sur Facebook, twitter et Pinterest à gogo 😉

    Mais ensuite j’ai fouillé un peu plus sur tes autres articles, et j’aime beaucoup ton univers.
    Je suis vraiment contente d’être tombée sur ton blog. C’est une très belle découverte.

    A très vite et bonne journée :*

    • Edith
      Posted at 10:51h, 20 août Répondre

      Oh merci pour ce gentil message, c’est vraiment trop chouette de ta part mademoiselle ! Je serai ravie de te retrouver très vite sur le blog et de te compter dans mon club des PFDB ( les petites fraises des bois ont leur petits surnoms que veut tu…) ! Je te souhaite une très très belle journée !

  • Catherine
    Posted at 21:32h, 21 mars Répondre

    super petit colibri !

  • Rosindigo
    Posted at 09:30h, 13 mars Répondre

    Super, merci de nous faire partager ton expérience … Chez moi, mon chéri dit “oui oui tu as raison, le zéro déchet c’est trop bien !” et puis dès qu’il va faire les courses et bien… je pense qu’il a subitement un trou de mémoire 😉 Mais bon, on essaie !! On cuisine tout nous même et on évite les achats inutiles, c’est un début…

    • Edith
      Posted at 10:12h, 20 mars Répondre

      Mais de rien ! Ne t’inquiète pas, je crois que les pires ennemis du zéro déchet sont les chéris. Le mien est simplement interdit de course ad vitam. La dictature de la poubelle a été instaurée, il y’a quelque mois. Bon vu qu’il detestait ça et qu’il se jette sur les compotes et les crèmes au chocolat, je crois qu’il est plutôt content ! =^^= a bientôt

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.