Zéro déchet en couple : comment se lancer à deux (sans dispute) –
20380
post-template-default,single,single-post,postid-20380,single-format-image,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Zéro déchet en couple : comment se lancer à deux (sans dispute)

Coucou petit fraise des bois ! Je reviens aujourd’hui pour te parler d’amour, ou plutôt de l’équilibre à trouver entre toutes tes valeurs à paillettes et… L’homme. En gros, la question du jour, c’est : “comment convaincre son conjoint de se lancer dans le zéro déchet”. C’est le défi du siècle si tu veux mon avis !

Le truc, c’est que choisir une voie qui sort (un peu) de l’ordinaire, ça peut perturber l’amoureux. Un brin. Parfois, plus. Autrement dit, ça ne le met pas en joie du tout de jouer les apprentis sorciers qui sauvent les déchets. (et je pèse mes mots, là)

C’est bien simple, quand tu touilles pour la première fois ta lessive, il te demande pourquoi elle n’a pas la même texture que “la lessive de sa maman”.

Bref, tu l’auras compris, l’homme n’est pas méga enjoué.

Ce n’est pas son choix tout ça. Tu as vu la lumière en premier. (Que veux-tu, on n’est pas tous pareil.)

Le truc, c’est que toi, petite fraise des bois, tu es méga en joie de la lutte anti-poubelle. Le zéro déchet est entré dans tes veines et tes rêves sur tapis volant.

Du coup, tu es un brin sur les nerfs devant les emballages inopinés qui arrivent “parce qu’il est tombé sur une super promo pendant sa pause déj.” Et je te comprends tout à fait. Ce n’est quand même pas fun les emballages de sandwichs pour ton bilan poubelle.

Pire, parfois, tu es toute tristounette en te couchant le soir après un énième échec dans ta course effrénée vers la Greenitude. L’homme n’a même pas voulu prendre une cuillère de ta crème cacao vegan, ou de ta nouvelle recette au Tofu épicé.

Tu peux te sentir incomprise et toute seule.

Et ça, petite fraise des bois, ça craint. On ne va pas se mentir.

1ère étape –

Savoir que le zéro déchet et l’amour, ça se travaille !

Quand on se lance dans un projet en mode « je change de vie et je sauve la planète”, on perd parfois le nord. On est trop absorbée par notre nouveau projet pour remarquer ce qu’il se passe autour.

On ne se rend pas compte que tout le monde n’a pas pris cette décision… ou même que personne n’est vraiment tentée par l’aventure, en fait.

Et ça, en couple, ça peut mener à des situations qui piquent. Si la situation ne se débloque pas, tu peux te sentir frustrée. Un brin sur les nerfs.

Vu qu’on est relax toi et moi, (et même s’il se comporte comme un mufle capitaliste destructeur de la forêt amazonienne), ne quitte pas l’amoureux tout de suite ! Au cas où l’idée t’aurait traversé les narines, je te le dis, c’est une bêtise.L’homme n’est pas un mauvais bougre.

Il est simplement au milieu d’un truc qu’il ne comprend pas, et qu’il n’a pas choisi. Et, ta mission (si tu l’acceptes) c’est de tenter d’amadouer la bête comme un gamin devant son assiette de brocolis.

L’affaire est corsée, mais on peut tous y arriver à force de détermination !

Comment ça s’est passé de mon côté ?!

En fait, petite fraise des bois, je dois t’avouer que l’homme, tout aussi formidable qu’il soit, n’est pas un fervent écolo. Tu oublies direct le prince charmant sur bicyclette. Il préférerait le jet-ski. Au début, j’ai rencontré quelques surprises face à certaines habitudes BIEN ancré dans son quotidien d’ours célibataire. J’ai pris les rames, quoi.

Aujourd’hui, l’homme n’est plus un ours. Non-non, Madame.

Est-ce qu’il lève parfois les yeux devant mes projets furibonds ? Non (ou pas trop) Il souffle, peste et se met à réfléchir…

Et pose ses limites quand j’abuse de la carafe. (Ce qui arrive fréquemment).

Il met du sien et on avance dans le chemin de la joyeuseté écologique ensemble. C’est sain, moins frustrant et bien plus rigolo !

Edit 2018 : On va construire une douche à RECYCLAGE d’eau pour notre nouvelle maison !!!!! ( victoire suprême de la négociation intersidérale de l’écolo en couple). 

 

2ème étape –

On attire les abeilles avec du miel, pas du vinaigre.

Ce garçon qui, là maintenant tout de suite, te sort par les yeux, il est formidable. Si tu l’as choisi, c’est qu’il est génial pour au moins 30 000 raisons. Bicyclette ou pas. Je ne sais pas si ce sont ces yeux verts, son sourire, son humour, ou ses petites attentions, mais je suis parfaitement sûre que le mec gère de la carafe. Et j’aimerais que tu t’en souviennes, genre vraiment. Concentre-toi dessus le plus souvent possible. (Surtout, quand il regarde dans la bouteille de lessive un brin dubitatif).

Ne t’inquiète pas, petite fraise des bois, je ne vais pas te demander de réaliser des exercices de mise en confiance la tête en bas sur de la musique Indie pour solidifier ton couple. Je laisse ça à celles qui se forment vraiment au spiritisme et à la méditation.

Non, ce que je te propose, c’est simplement de te rappeler le plus souvent possible les qualités de monsieur et tout le bien qu’il t’a apporté ou qu’il t’apporte.

Pourquoi ? C’est assez simple, en fait.u n’amèneras jamais personne à évoluer avec toi si tu ne lui montres pas de la confiance, de l’amour et de la joie… T(et pas en lui faisant son plat de pâte préféré, hein.) Avec des mots, des gestes et des photos si besoin.

Tu avais envie d’apprendre tes leçons toi quand ta prof d’anglais te rabâchait que tu étais naze et sans espoir ? Non, tu mettais probablement des écouteurs dans tes oreilles et montais les sons des Spice girls ou du dernier single de Manau (je ne rajeunis pas, je sais). Ben là, c’est pareil.

Le mec, il n’a pas envie d’apprendre sa leçon, car il se retrouve dans une nouvelle matière où il ne pane rien et la prof n’est pas fun.

L’astuce en + :

Montres lui tout le bien que tu penses de lui. Le plus souvent possible option yeux de biche et grand sourire. Rien à voir avec le zéro déchet. La confiance et la gentillesse, il n’y a que ça de vrai.

3e étape –

Change de disque et trouve l’argument qui touche son cœur de gros ours

Si tu veux convaincre quelqu’un d’un truc qui te tient à cœur, il n’y a pas 30 000 solutions. Il faut lui en parler et trouver le bon argument. Se planter. Recommencer et ne rien lâcher.

C’est comme avec les brocolis ! Avant de capituler face à la tête blonde, tu n’essaies pas qu’une recette, tu télécharges toutes les recettes de marmiton. Tu cuisines. Tu supportes les cris et les pleurs. Et si vraiment, ça ne marche pas, tu passes à un autre légume, non ?

C’est pareil. Le truc important dans toute cette histoire, c’est de trouver le bon argument. Quand tu l’as trouvé, l’endurance ne sert plus à quick. C’est le plus dur, hein. Il faut donc s’armer d’une observation de prédateur et frapper quand l’homme ne s’y attend pas. Et là, ça marche.

Comment ça s’est passé de mon côté ?!

Pour te filer un exemple concret, je vais te conter fleurette trois secondes. Au début, l’homme ne voulait même pas manger de légumes bios. Composter oui, les boîtes en verres et tout le tintouin, pourquoi pas. Le bio, faut pas déconner. (Si je te jure !)

L’homme faisait légèrement une fixette sur le légume. C’était un brin compliqué pour moi. Après tout, c’est “la base” de manger bio et local (ou tout du moins d’essayer). Mais j’ai tenu bon. Après lui avoir exposé tous les risques pour la planète ou pour son organisme sans la moindre réaction, j’ai fini par changer de fusil d’épaule. Et ça a marché.

En gros, je l’ai pris au sentiment.Je lui ai rappelé qu’il y a des gens derrière ses légumes. Des gens qui manipulent ces foutus produits chimiques. Des gens qui ont des familles et des enfants. Des gens qui vont, selon toutes les études scientifiques que ma maman m’a montrées, avoir un cancer bien dégueu à force de nous nourrir.

Et tu vois, ça, il a l’a pris en compte. Il a un cœur l’amoureux. Un gros tout chamallow qui pleure devant Bambi et sa maman. Il ne veut pas participer à rendre malade un type bien en finissant son assiette.

Depuis, il mange bio à la maison et ne se plaint plus. TADAAAAA.

L’astuce en + 

Pour arriver à ce résultat, trouve des arguments variés et teste-les. Tu verras sans doute sur quel truc l’Homme est le plus sensible. Discutez beaucoup. Et tiens bon. Je suis sûre que tu vas tout déchirer !
Astuce pour être heureux en couple quand on souhaite changer de vie ou avancer vers des habitudes écolos et minimalistes

 

4ème étape –

le zéro déchet, c’est une fête ou ça n’est pas

L’écologie est une fête et ça doit le rester. C’est un principe suprême pour moi ! Qui a déjà VRAIMENT écouté un bobo relou en plein discours “c’est tous des cons, ces gros beaufs qui regardent la TV ?. Qui, je te le demande ?

Tu te dis probablement que je pète un peu un plomb avec mes histoires de fête et de positive attitude. Tu ne vois pas le rapport avec le fait de mettre en place de bonnes habitudes au quotidien et ton homme qui s’en fout.

Et bien, pourtant, c’est bien l’astuce qui marche le plus !

On fait comment ?

Je m’explique. Tu ne vas pas vraiment organiser la rave party du compost et du légume bio tous les jours. Non Madame ! Tu vas mettre en place des habitudes qui lient l’écologie à des bons moments. De vrais bons moments.

Si ton amoureux n’est pas un fervent défenseur de l’environnement, il n’attendra peut-être pas avec impatience de faire ce truc pour sauver la planète, mais parce qu’il va bien se marrer. Du coup, tout le monde est content.

Et si tu trouvais plutôt une habitude écolo à partager en souriant ? Comme une séance cuisine véggie avec la musique à fond ? Un week-end découverte du vigneron bio à côté de chez-toi ? Un atelier récup de meuble et bricolo fever ? Des courses à la ferme ? Un concert dans un petit restaurant coopératif ?

Ne te mets pas de limites et fais-le à deux !

C’était comment pour moi ?

Au début, l’amoureux râlait des courses. Pleine de bonnes intentions, je l’emmenais dans la Biocoop à côté de la maison pour nous nourrir “en conscience”.

C’était le drame, ce truc. Il ne se sentait pas à l’aise. Les vendeuses le suivaient pour savoir s’il avait besoin d’aide dès qu’il passait le pas de la porte. Et pour finir, les prix lui faisaient tourner de l’œil.

Depuis ? Tous les samedis matin, on va au marché et on retrouve nos copains pour l’apéro juste après. On achète bio et local en se promenant main dans la main au milieu des petits commerçants. On discute, on rigole, on sourit. On est bien.

Et après ? On fait la fête pour se féliciter avec nos potes pleins d’humour avec un bon verre de rosé. Ou deux. Ou trois quand on vire de la carafe en groupe. L’homme, il aime l’apéro avec les copains. Moi, j’aime le voir sourire pour notre petite vie à deux. Et pour notre équilibre, c’est top !


5ème étape – Discuter de chaque changement.

Voici venu le temps de la dernière astuce ! Si tu es toujours là, c’est sûrement que mes blagues te passionnent, ou que tu trouves ce contenu intéressant. Dans les deux cas, je te remercie petite fraise des bois, ça me touche du fond de mon petit cœur crousti-fondant.

Si tu veux convaincre ton conjoint de se lancer dans le zéro déchet (ou simplement de ne pas être complètement excité quand toi, tu fais un truc),il faut lui donner de la place.

C’est le côté frustrant de la chose : faire des compromis ! Même si tu as envie de passer au papier toilette lavable, d’aller cueillir toi-même tes légumes ou de danser sous la pluie, le gars ne sera enjoué à l’idée que si on lui a demandé son avis. Et qu’il a plus ou moins accepté.

Si tu veux (vraiment) le convaincre de faire entrer le zéro déchet dans votre vie, il faut absolument le faire participer, partager et… Donner son avis. Bien sûr, certaines choses prendront peut-être plus de temps (ou une foutue éternité) mais ce n’est pas bien grave. Tu sais, Béa Johnson a mis 7 ans avant de trouver son équilibre et se dire que “c’était bien comme ça avec mon bocal de déchet”. Ce n’est pas arrivé en une petite matinée, cette histoire !

À chaque nouvelle étape, il est important que tu fasses participer ton conjoint (et que tu restes calme) pour arriver à trouver un équilibre. Un truc chouette où personne ne passe son temps à crier sur les foutues lubies de l’autre (jet-ski ou pas).

L’astuce en + 

Tu peux par exemple te dire que le “ Jeudi, tout est permis” et instaurer un temps de discussion sur les rêves et les projets de tout le monde. La discussion sera colorée, mais tu pourras initier certaines réflexions !

6ème étape – Tout vient à point à qui sait attendre.

Une des choses que le zéro déchet m’a apprise, c’est que si tu veux t’améliorer et remettre en cause tes petites habitudes de vie, il faut du temps.

Tu peux penser que c’est un discours qui ressemble à un enfant qui pisse dans un violon, mais pour moi, c’était une foutue révolution.

Je suis de ceux qui foncent la tête baissée dans les grands projets de vie. Si j’en ai l’occasion, je prends mon billet d’avion Paris-New York sur un coup de tête. Je me coupe les cheveux très court si je passe chez le coiffeur sans prévenir qui que ce soit de cette décision. Bref, je ne m’embarrasse pas de doute quand j’ai décidé un truc. Les conséquences, c’est pour après.

Oui, mais voilà, le zéro déchet, c’est un truc global qui bouge tout. Tout le temps. Et l’homme à côté de toi, il vaut le coup d’attendre. Il le mérite autant que tu mérites les milliards d’étoiles que je te souhaite dans tes mirettes.

Si je ne devais t’en donner qu’un, ce serait celui-ci : accepte que l’on ait tout son rythme, et prend le temps de l’attendre. Il te surprendra bientôt. Je t’assure.

Pour la petite histoire, après mes efforts, mon amoureux m’a ramené des fleurs il y a quelques semaines. C’est une très belle attention, non ? Elle aurait pu être moins chouette avec du plastique tout autour. Mais non, l’homme est allé cueillir de la pâquerette dans les champs. Parce que d’après lui, je mérite que mes fleurs soient locales et sans emballages.

L’homme est merveilleux. Tu vois, je te l’avais dit.

C’est tout pour aujourd’hui !

Même si ne pas tomber dans la frustration peut te paraître un brin compliqué, je t’invite vraiment à commencer l’aventure ! Avancer à deux dans le zéro déchet est une aventure tellement plus sympa que ça en vaut la peine. Tente une astuces et vois celle qui te donnera un peu plus de sérénité dans ton quotidien !

N’hésite pas à partager avec moi tes tests ou tes problèmes en commentaires ! C’est bien simple, je veux tout savoir =^^= !

A très vite petite fraise des bois

Pleins de Chahut à toi ! 
4 Comments
  • Mrs monkey
    Posted at 07:50h, 27 avril Répondre

    Merci pour cet article très intéressant (et divertissant) et plein de bonnes idées ! Le husband et moi te remercions !

  • Transformation
    Posted at 02:21h, 06 décembre Répondre

    J’arrive pas a convaincre mon chérie,il est tout l’inverse il est très matérialiste, collectionne des figurines, fan de hight-Tech et jeux vidéo ( ca c’est pas trop gênant a part quand il faut acheter tout les ans la nouvelle play) est viandar fan de foot et de belle voiture… alors que je voudrais un mode de vie minimaliste. J’estime que les objets ne font pas de toi quelqu un et les objets futile tel que les figurines etc… n’apporte pas plus de bonheur a part une acquisition de plus. Mais on me dis d’accepter car c’est sa passion. Je sais pas quoi faire car il a était élevé comme ça … et il veut transmettre des valeurs a ses enfant j’ai beau lui en parler lui montrer des documentaires il y’a pas de transition t c’est frustrant d’être avec q uelquun de si différent avec qui tu peux pas partager tes valeurs… on forme pas la même équipe

    • Edith
      Posted at 00:36h, 13 janvier Répondre

      Bonjour Lyne !
      Je comprend le côté frustrant de la chose. Et si tu changeais de méthode ? Laisse lui ses figurines, et emmène le faire des courses au marché bio ! Si tu lui laisses son espace, ses jeux videos, peut être pourriez vous partager quelque chose à côté ? Comme une garde robe plus minimaliste ou l’amour des plats maison ? A très vite !

  • ELODIE
    Posted at 19:32h, 23 septembre Répondre

    Quelle galère de convaincre son chéri! Je me suis reconnue dans ton article et cela m’a fait rire. Je suis du genre à ” quand j’ai une idée en tête je ne l’ai pas ailleurs” et j’ai cru que chéri d’amour suivrait mais que nenni. Je suis au début de l’aventure zd et j’espère convaincre choupinou à force de discussion et de compromis . Merci pour ton blog j’adore

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.